Billet de blog 24 févr. 2010

PS/Europe Ecologie: petit coup bas entre amis

Socialistes et écolos ne se font plus de cadeaux. Jeudi soir dernier, alors qu'Europe Écologie tenait meeting à Sevran, le socialiste Jean-Paul Huchon faisait du porte-à-porte quelques rues plus loin.

Thibaut Pézerat
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Socialistes et écolos ne se font plus de cadeaux. Jeudi soir dernier, alors qu'Europe Écologie tenait meeting à Sevran, le socialiste Jean-Paul Huchon faisait du porte-à-porte quelques rues plus loin.

Sevran, the place to be! Il y avait du monde, jeudi soir, dans la ville de Seine-Saint-Denis. Invités d'honneur, les candidats d'Europe Écologie qui tenaient meeting dans le fief de Stéphane Gatignon, tête de liste EE en Seine-Saint-Denis. Mais pas seulement: Jean-Paul Huchon aussi avait fait le déplacement. A la même heure, le candidat PS et président du conseil régional sortant faisait du porte-à-porte dans les rues de la ville, tenue en partie par les Verts.

Surpris par cette annonce, Cécile Duflot et Daniel Cohn-Bendit ont préféré rétorquer par l'humour. "Ça veut dire qu'il va arriver dans cinq minutes ici" , a commenté le leader d'Europe Ecologie. Stéphane Gatignon, lui, est plus sec dans sa réponse. (voir la vidéo)

Stéphane Gatignon à propos de Jean-Paul Huchon © Lorraine Gublin et Thibaut Pézerat

Les écologistes n'ont pas été les seuls surpris de cette visite. Sur sa page Facebook, Jean-Paul Huchon avoue lui-même que sa balade, au cœur du quartier des Beaudottes, était plutôt inattendue à Sevran. "Ce soir, nous avons mis en place une vaste opération de porte-à-porte à Sevran. La surprise passée, les gens m'ont accueilli avec courtoisie", écrit-il.
Le candidat socialiste est allé à la rencontre des Sevranais en comité réduit. Seuls médias sur place: le Parisien et France Inter. Un dispositif allégé dans un quartier dit "sensible".

Fort des derniers sondages qui le donnent largement réélu, Jean-Paul Huchon part lui même à la pêche aux électeurs dans une ville à moitié dirigée par les Verts. Europe écologie arriverait loin derrière le PS au premier tour. Mais Daniel Cohn-Bendit s'en tient à la belle histoire des européennes.

Daniel Cohn-Bendit et les sondages © Lorraine Gublin et Thibaut Pézerat

Mais contrairement aux précédentes élections, la dynamique des sondages pour ces régionales est plutôt à la baisse pour Europe Ecologie. en tout cas pour l'instant. Alors qu'au soir des européennes, les écologistes totalisaient 20,87% des voix en Ile-de-France, leur mouvement est aujourd'hui crédité de 14% des intentions de vote pour le scrutin du mois de mars.

"Dany", Cécile et les autres assurent vouloir mener campagne en comptant sur leur programme pour convaincre les électeurs: "Le débat, ce n'est pas de dire "stop Huchon" ou "encore Huchon" , s'énerve Cécile Duflot, "mais de fixer un cap pour la région."

Lorraine Gublin et Thibaut Pézerat

Jusqu'au 21 mars 2010, 13 étudiants en journalisme du Celsa couvrent la campagne des élections régionales en Ile-de-France. Retrouvez tous nos articles sur notre site :pariregionales.fr

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Le documentaire « Media Crash » de retour sur Mediapart
Après quelque 150 projections-débats dans des cinémas partout en France, « Media Crash » est désormais disponible sur Mediapart, avec des bonus. Le film a suscité l’inquiétude des dizaines de milliers de spectateurs qui l’ont déjà vu, face à la mainmise sur l’information de quelques propriétaires milliardaires, aux censures qu’il révèle et à la fin annoncée de la redevance.
par Valentine Oberti et Luc Hermann (Premières lignes)
Journal — Exécutif
Macron, la gauche Majax
Pour la majorité présidentielle et certains commentateurs zélés, Emmanuel Macron a adressé un « signal à la gauche » en nommant Élisabeth Borne à Matignon. Un tour de passe-passe qui prêterait à sourire s’il ne révélait pas la décomposition du champ politique orchestrée par le chef de l’État.
par Ellen Salvi
Journal
Élisabeth Borne à Matignon : le président choisit la facilité
Trois semaines après sa réélection, Emmanuel Macron a décidé de nommer Élisabeth Borne comme première ministre. À défaut d’élan ou de signal politique, le chef de l’État a opté pour un profil loyal, technique et discret, dans la veine de son premier quinquennat.
par Dan Israel et Ilyes Ramdani
Journal
Orange, nouvel exemple de la gouvernance à la française
L’assemblée générale du groupe de télécommunications doit approuver le 19 mai la nomination de Jacques Aschenbroich comme président d’Orange. Choisi par l’Élysée, le président de Valeo ne connaît pas le monde des télécoms. Tout cela au moment où cette industrie est en pleine révolution.
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
« Grand remplacement » : un fantasme raciste qui vient de loin
La peur d’un « grand remplacement » des « Blancs chrétiens » est très ancienne en France. Elle a connu une véritable explosion à l’ère coloniale, face à la présence, pourtant quantitavement faible, des travailleurs africains en métropole. Alain Ruscio montre ici que ce fantasme raciste fut un filon politique et un calcul abondamment exploités du XIXe siècle à nos jours.
par Histoire coloniale et postcoloniale
Billet de blog
Migrations environnementales #1 : la sécheresse dans la Corne de l’Afrique
Le manque d’eau pourrait, selon l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), concerner 40 % de la population mondiale avant 2050 et pousser à la migration jusqu’à 700 millions de personnes. Dans la Corne de l'Afrique, le réchauffement climatique entraîne déjà des déplacements de population.
par BPI - Migrants, réfugiés, exilés
Billet de blog
L'UE a dépensé plus de 340 millions d’I.A. pour le contrôle des frontières
Comme l'écrit Statewatch depuis 2007 l'UE a dépensé plus de 340 millions pour la recherche sur les technologies de l’Intelligence Artificielle (I.A.) destinée au contrôle des frontières, des demandeurs d’asile, de l’immigration, alors que la proposition de loi en la matière actuellement en discussion ne fournit pas les sauvegardes contre les emplois dommageables de ces technologies.
par salvatore palidda
Billet de blog
La Méditerranée pour tombeau, pièce journalistique n°1
Changer la compréhension du monde par le partage d’enquêtes sur le terrain. À La Commune CDN d'Aubervilliers, la pièce d'actualité n°17 est aussi la pièce journalistique n°1. Etienne Huver et Jean-Baptiste Renaud ont enquêté sur la route migratoire la plus dangereuse du monde. À l’heure de la solidarité ukrainienne, la Méditerranée n’en finit pas de tuer et nous regardons ailleurs.
par guillaume lasserre