Touche pas à mon patelin

Les habitants d'Ammerschwihr (Haut-Rhin) ont réalisé un clip pour protester contre l'utilisation de l'image de leur village par Patrick Binder, tête de liste du Front National.
Tu prends mon bled comme étiquette - Collectif 6.8.7.7.0 © Ty68770
Tu prends mon bled comme étiquette - Collectif 6.8.7.7.0 © Ty68770

Les habitants d'Ammerschwihr (Haut-Rhin) ont réalisé un clip pour protester contre l'utilisation de l'image de leur village par Patrick Binder, tête de liste du Front National.

Quand ils ont vu la photographie de leur village sur la camionnette du candidat FN, ils se sont regroupés sous le nom de « Collectif 6.8.7.7.0 », le code postal d'Ammerschwihr. Ce sont surtout des étudiants et des enfants des vignerons alentours, rejoints par des membres d'associations locales. Ils ont crée un groupe sur Facebook et ont posté leur clip « Tu prends mon bled comme étiquette » sur Youtube. L'introduction, façon Star Wars, annonce une révolte contre Patrick Binder. Ces Ammerschwihriens ont trouvé leur Dark Vador.

« C'est un acte entre rébellion et protestation. Il est hors de question que notre village soit associé à Binder », explique Benjamin Ludwig, étudiant en histoire et membre du collectif. Et d'ajouter : « Nous sommes fiers de notre village, de notre ouverture d'esprit, de notre culture liée à la vigne. Ce qui nous gêne chez Patrick Binder, c'est l'accaparement de la ruralité et de la culture populaire locale. »
Au second tour des élections régionales de 2004, dans la commune, Patrick Binder avait obtenu 18,58% des voix, Adrien Zeller 50,27% et Jacques Bigot 31,15%.

 

Lucile Pinero

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.