Le pape François appelle les catholiques à ne pas procréer "comme des lapins"

Lundi 19 Janvier, de retour des Philippines, le pape a affirmé la position de l’Église sur la « paternité responsable » : les catholiques ne doivent pas faire « des enfants en série ». Il a rappelé que le couple marié catholique « doit être ouvert à la vie, avoir donc l’intention d’avoir des enfants » sous peine de nullité du mariage.

 

Le souverain pontife a notamment pris l'exemple d'une femme rencontrée récemment, qui a donné naissance à sept enfants par césarienne et qui a mis sa vie en jeu en tombant à nouveau enceinte. Le pape l'a réprimandée, a-t-il dit, qualifiant son attitude d'irresponsable.

 Le propos, inhabituellement cru, a été tenu lors d'une conférence de presse organisée à bord de l'avion papal de retour des Philippines où il est question que le gouvernement facilite l'accès à la contraception. Ces conversations au ton très libre sont devenues la marque de fabrique du pape François, amateur d'expressions familières propres à frapper les esprits.

 

Contre le « malthusianisme »

 A Manille, le pape François a fermement défendu le pape Paul VI et son opposition à la contraception médicale dans l'encyclique Humanae Vitae en 1968.

"Paul VI s'inquiétait du néo-malthusianisme universel" qui "cherchait un contrôle de l'humanité", a expliqué François dans l'avion. "Il était un prophète", a-t-il plaidé, relevant que le versement des retraites et le renouvellement des populations était menacé dans de nombreux pays développés.

 « La parole-clé que l'Eglise défend est : paternité responsable. Comment se réalise-t-elle ? Par le dialogue. Il existe dans l'Eglise des groupes matrimoniaux, des experts, des pasteurs. »

Le pape n’en dira pas plus, citant juste "le dialogue" et "autant de façons" sans jamais prononcer les mots de contraception ou de méthode naturelle.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.