L’éducation nationale par Grand corps malade

Une illustration poème de Grand corps malade.

Une forme d'expression qui me semble fabuleuse.

J'aime cette chanson à mi-chemin entre rap de protestation et poème en hommage à certains professeurs qui refusent de perdre leur âme.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.