Billet de blog 11 avr. 2013

1000 vaches Lettre ouverte au Président de la République

Francis Chastagner
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Lettre ouverte à M.François Hollande Président de la République

Monsieur le Président, 

Suite aux derniers évènements concernant « l'affaire Cahuzac » vous appelez notre pays à un sursaut et à l'instauration d'une république exemplaire et irréprochable. 

Notre association « Novissen » vous appuie entièrement dans cette démarche et lutte depuis 2 ans, forte de ses 1900 membres et des 40 associations qui la soutiennent, contre l'opacité et le lobbying qui entourent les décisions prises concernant le projet dit des « mille vaches » à Drucat Le Plessiel et Buigny St Maclou dans la Somme. 

Les mots ne suffisent plus, il nous faut des actes.

Vous demandez aujourd'hui notre soutien à votre cause, qui est une cause juste.

Nous demandons aujourd'hui votre soutien à notre cause parce qu'une république exemplaire et irréprochable doit non seulement être exigée au plus haut niveau mais doit être la règle jusqu'au niveau local. 

Or nos questions restent sans réponse. 

Le dossier est d'importance – il s'agit tout de même de l'orientation que doit prendre la politique agricole de la France- et suite à nos nombreuses manifestations, il est remonté aux Ministères de l'Ecologie et de l'Agriculture. Nous avons demandé de nombreuses fois à être reçus, sans succès.

Des centaines de lettres sont restées sans réponse sauf récemment des services de Mme Batho qui prennent acte de notre opposition à ce projet et transmettent notre intervention au préfet de la région Picardie... 

Nous avons posé des questions précises au sous préfet d'Abbeville, M.Dieudonné, qui a soutenu le projet de M.Ramery dès le début,participant même à un voyage promotionnel organisé par ce dernier en Allemagne. Aucune réponse à nos questions sinon la poursuite de notre président pour outrage ! C'est inacceptable ! 

Est-ce cela la république exemplaire et irréprochable ?

Aucun dialogue possible avec des responsables au niveau des ministères, des représentants de l'Etat outrés qui se sentent diffamés dès que l'on ose poser des questions précises ! 

Nous ne sommes pas entendus malgré un très large soutien de la population et de nombreuses personnalités au niveau national ( Yann Artus Bertrand, José Bové, Allain Bougrain Dubourg, Pierre Laurent, Corinne Lepage...), nous nous sentons méprisés et cela pose un grave problème de démocratie. 

Aujourd'hui, malgré les recours en justice, l'entreprise de BTP Ramery a commencé les travaux sur le site après l'autorisation donnée pour 500 vaches par le préfet de Picardie ( en fait pour 1000 puisque les bâtiments et la puissance du méthaniseur restent les mêmes). M. Ramery tente de faire passer son projet en force et cela est proprement insupportable pour la population. 

Nous demandons solennellement votre intervention pour que ces travaux soient suspendus en attendant les décisions de la justice qui déterminera les droits de chacun. 

Cette autorisation du préfet de Picardie est choquante et c'est pourquoi nous la combattons au tribunal administratif . Elle a été donnée alors que de nombreuses zones d'ombre subsistent dans ce dossier : pas de plan carbone global, un plan de financement qui n'est pas rendu public alors que le projet bénéficie de subventions publiques notamment par le rachat d'électricité par EDF, un conflit d'intérêt potentiel, le maire de Buigny St Maclou étant aussi architecte du projet....

La préfecture refuse même de donner le dossier complet à notre avocat pour établir notre défense. Nous sommes obligés de faire appel à la justice (CADA) pour l'y contraindre ! Est-ce cela la république exemplaire et irréprochable ? 

Ce projet de ferme industrielle des 1000 vaches (et 750 génisses) est pour notre pays un projet hors normes dont les conséquences en termes de santé, de risques technologiques avec un méthaniseur de puissance industrielle près des habitations, de destruction d'emplois, d'impact sur l'environnement, la sécurité routière... sont très graves et inquiètent fortement et légitimement la population locale d'autant plus que le porteur du projet, M. Ramery, entrepreneur BTP du Nord Pas de Calais est maintes fois cité dans la presse ( La Voix du Nord, le Parisien ) et dans des publications diverses pour différentes affaires, alimentant ainsi de nombreuses rumeurs...fondées ou non. Nous sommes loin, très loin en tout cas de la transparence et de la république irréprochable que vous souhaitez. 

La législation actuelle est complètement inadaptée à ce genre de projet agro-industriel et M.Ramery sait qu'il bénéficie d'un vide juridique. Or, dans une démocratie exemplaire le législateur, garant de l'intérêt général, doit avoir son mot à dire.

Une loi cadre concernant l'agriculture doit être débattue en septembre. Pourquoi donne-t-on une autorisation à ce projet avant que des règles précises, au niveau national soient établies ? La république irréprochable exige le débat, l'intervention d'experts, l'écoute de tous les arguments et vous comprenez, Monsieur le Président, la frustration immense qui est la nôtre aujourd'hui. 

Nous demandons donc solennellement votre intervention pour encadrer au niveau législatif ces projets agro-industriels qui sacrifient des territoires entiers pour des intérêts privés et un moratoire les interdisant tant qu'une nouvelle législation adaptée ne sera pas mise en place.

Votre volonté politique doit être entière et balayer toute forme de lobbying. 

Nous soutenons une agriculture génératrice d'emploi, de lien social, respecteuse de l'environnement et des animaux, productrice d'aliments de qualité et de services à la population locale.

Exactement l'inverse de ce qu'implique le projet de M.Ramery, entrepreneur de BTP et nous nous étonnons encore du silence assourdissant du ministère de M. Le Foll que nous pensions à nos côtés dans ce combat que nous menons contre une agro-industrie dévorante et nuisible. 

Comptant sur votre intervention décisive concernant ce dossier, veuillez croire, Monsieur le Président de la République dans nos sentiments les plus respectueux mais aussi les plus déterminés pour lutter en faveur de cette république exemplaire que nous appelons aussi de nos vœux

Nous avons besoin de vous ! Aidez nous aussi dans ce combat! 

au nom des 1900 membres de Novissen,

au nom des 40 associationsqui nous soutiennent dans notre action, 

Les membres du CA de Novissen,

Le président de l'association le 10 avril 2013

Michel Kfoury 

Pour en savoir plus:  http://www.novissen.com

PS : Notre association oeuvrant en permanence en toute transparence, copie de cette lettre est adressée à Monsieur Ayrault, Premier ministre, Madame Batho ministre de l'écologie, Monsieur Le Foll ministre de l'agriculture, Madame Pompili députée, Madame Boistard députée, Monsieur Buisine député, Monsieur le préfet de Picardie, Monsieur le sous préfet d'Abbeville ainsi qu'à tous les médias auxquels nous demandons d'en rendre compte.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Asie
Le courage des Afghanes face aux talibans : « Manifester est bien plus risqué qu’il y a un an »
Un an après leur retour en Afghanistan, les talibans ont mis au pas et invisibilisé les femmes et, pour elles, manifester est de plus en plus risqué, comme on l’a vu ces derniers jours. Entretien sur ce sujet mais aussi sur la grave crise sociale et économique que traverse le pays, avec Hervé Nicolle, codirecteur du centre sur les migrations Samuel Hall.  
par François Bougon
Journal — Migrations
Les réfugiés afghans refusent que leur pays tombe dans l’oubli
Après la chute de Kaboul, le 15 août 2021, quelque 2 600 Afghans ont été évacués vers la France via des vols de rapatriement. Mediapart donne la parole à celles et ceux qui tentent de se reconstruire, loin de leur pays et de leur proches, qu’ils savent meurtris.
par Nejma Brahim
Journal
Des avocates et journalistes proches de Julian Asssange poursuivent la CIA
Deux journalistes et deux avocates américains ont déposé plainte contre l'agence de renseignements américaine et son ancien directeur, Michael Pompeo. Ils font partie des multiples proches du fondateur de WikiLeaks lui ayant rendu visite dans son refuge de l'ambassade équatorienne de Londres alors qu'il été la cible d'une vaste opération d'espionnage.
par Jérôme Hourdeaux
Journal — Écologie
Pour plus d’un quart des Alsaciens, l’eau du robinet dépasse les normes de concentration en pesticides
Dans le Bas-Rhin, des dépassements des limites de qualité ont été constatés dans trente-six unités de distribution qui alimentent en eau potable plus de 300 000 habitants, soit un quart de la population. Le Haut-Rhin est touché dans des proportions similaires.
par Nicolas Cossic (Rue89 Strasbourg)

La sélection du Club

Billet de blog
« Le canari dans la mine de charbon » : chronique annoncée de la crise du Sri Lanka
La grave crise économique que traverse le Sri Lanka, la suspension du paiement de la dette souveraine et le soulèvement populaire de 2022 ont attiré l’attention du monde entier. Le Sri Lanka est décrit comme le « canari dans la mine de charbon », c’est-à-dire un signe avant-coureur de l’avenir probable d’autres pays du Sud.
par cadtm
Billet de blog
De Kaboul à Kyiv : femmes déchues de leur citoyenneté
[Rediffusion] Rien en apparence semble lier le sort des femmes afghanes à celui de leurs contemporaines ukrainiennes si ce n’est déjà la dure expérience d’une guerre sans fin. A travers leur corps de femme, peu importe leur âge, elles subissent une guerre menée contre leur statut durement gagné en tant que citoyennes ayant des droits, au nom d’une violence patriarcale que l’on espérait révolue.
par Carol Mann
Billet de blog
Les talibans en Afghanistan : un an de pédocriminalité, de mariages forcés et de suicides
[Rediffusion] Cela fait presqu'un an que les talibans ont repris le pouvoir en Afghanistan. Depuis août 2021, plus d'une centaine de femmes ont été assassinées ou se sont suicidées en Afghanistan. Les talibans apprennent aux enfants à tirer et les exploitent sexuellement.
par Mortaza Behboudi
Billet de blog
Quand la langue nous fait défaut
Les mots ne sont plus porteurs de sens, ils ne servent qu'à indiquer ce que l'on doit penser et ce qu'il est interdit de penser. La réaction du gouvernement français aux bombardements de Gaza le démontre une fois de plus.
par ekeland