Demain, seuls au monde ?

Le jeudi 11 février le Cercle Condorcet du Sénonais accueille Emmanuelle Grundmann en visioconférence en accès libre sur inscription. Elle présentera son livre "Demain, seuls au monde ?" qui traite de la sixième extinction de masse... en cours actuellement.

Tridi 13 pluviôse, An CCXXIX 
Jour du laurier.

Au rythme où nous détruisons la diversité, nous serons seuls au monde en 2100. Dès lors, c’est l'extinction de l'espèce humaine qui sera programmée. Emmanuelle Grundmann, biologiste, naturaliste2 et reporter animalière, présente ainsi l'analyse qu'elle développe dans son livre "Demain, seuls au monde ? L'homme sans la biodiversité". 

grundmann-seuls
À l’heure où l’homme, émerveillé, prend conscience de la diversité quasi infinie du vivant, il s’aperçoit également, peut-être trop tard, qu’il en est l’ennemi mortel et que, paradoxalement, il ne pourra survivre sans elle.
La sixième extinction de masse est en cours, mais cette fois-ci, le principal responsable de cette hécatombe se nomme homo sapiens. Devenus sédentaires au néolithique, nous avons commencé à modeler la nature suivant nos besoins.En a découlé une prolifération d’espèces nouvelles nées de l’élevage et des pratiques agricoles, et en même temps une destruction de plus en plus intense de l’habitat naturel des espèces sauvages.
Tout s’accéléra aux xixe et xxe siècles, lorsque surgirent la révolution industrielle, la colonisation, la poussée démographique et pour finir la mondialisation, avec leur maux désormais bien connus : surpopulation, pollution, déforestation, réchauffement climatique, au profit d’une économie devenue l’unique chef d’orchestre de notre existence.
Mais la mort de la nature, c’est la mort de l’Homme : sans les abeilles, qui pollinisera nos fleurs, prémisse indispensable à la production des céréales, fruits et légumes ? Sans les poissons et les crustacés, où des millions d’hommes trouveront-ils les protéines animales nécessaires à leur survie ? Sans les micro-organismes, qui recyclera nos déchets organiques ? Sans les plantes tropicales et le savoir botanique des peuples forestiers, où trouverons-nous les médicaments pour soigner nos maladies ?

Emmanuelle Grundmann, biologiste Emmanuelle Grundmann, biologiste
Rompons l'isolement !.....

Cette conférence - débat en visioconférence est organisée par le Cercle Condorcet du Sénonais.

Elle se déroulera le jeudi 11 février 2021 à 18 h 30

 "Demain, seuls au monde ? L'homme sans la biodiversité" avec l'autrice Emmanuelle GRUNDMANN

L'inscription est obligatoire

  1) Vous envoyez un courriel à : cercle.condorcet.sens@gmail.com en indiquant :

  • Vos nom et prénom,

"OUI je participe à la conférence du 11 février 2021" en tant que :

  • Adhérent Cercle Condorcet du Sénonais
  • Non adhérent mais contacté par le Cercle Condorcet du Sénonais
  • Le cas échéant, l'association à laquelle j'appartiens

2) Vous recevrez un mail avec le lien de participation à la conférence.

Clôture des inscriptions : le 10 février minuit.

__

laicite-marianne
Les Cercles Condorcet sont affiliés à la Ligue de l'enseignement, mouvement d'éducation populaire et mouvement d'idées. La Ligue de l'enseignement anime une autre édition sur Médiapart: "Laïcité". Fondée en 2009 cette édition propose plus de 400 articles. Elle assure le suivi des événements, initiatives et publications liées à la laïcité au sens le plus large. Ne manquez pas de la visiter !

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.