La Commune, aux Editions de l’Atelier et sur Radio libertaire

La Commune ! Les Editions de L’Atelier ont publié une somme devenue une référence. Radio libertaire propose une riche série d’émissions.

La Commune est à la fois une évidence et un mystère. Une évidence pour celles et ceux qui se reconnaissent dans son inspiration et dans ses œuvres. Un mystère : comment en si peu de temps tout un peuple a pu mobiliser autant d’énergie et d’inventivité démocratique et créative ? Un beau livre et une remarquable série d’émission nous ouvrent des portes.

La commune de paris, 1871 - les acteurs, l'événement, les lieux

"La Commune de paris, 1871 - les acteurs, l'événement, les lieux" Cet ouvrage collectif a été coordonné par l’historien Michel Cordillot. L’équipe du Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier et social, notre fameux Maitron (en hommage à son fondateur Jean Maitron), et les Éditions de l’Atelier se sont lancés dans l’aventure il y a plusieurs années. Nous nous trouvons aujourd’hui devant un fabuleux pavé de 1440 pages, comportant plus de 600 illustrations, 500 biographies, 100 notices thématiques…  Ce fut la ruée ! Presque immédiatement épuisé, il est à nouveau disponible. Pour mémoire le Maitron avait publié en six volumes les biographies de 17.500 communards lors du centième anniversaire de la Commune. Elles sont aujourd’hui accessibles en ligne. Et plus de 5.000 livres ont été consacrés à la Commune.

couv-commune-1871-atelier
Plongeons-nous dans l’ouvrage coordonné par Michel Cordillot. Il a mobilisé trente spécialistes. Une chronologie minutieuse. Du 19 juillet 1870 où la France déclare la guerre à la Prusse au vote de la loi promulguant une amnistie pleine et entière le 11 juillet 1880. Il est souvent souligné que la Commune n’a duré que 72 jours. Mais les élus n’ont eu en fait que 54 jours de travail effectif, du 29 mars au 21 mai. D’abord la politique sociale : report des échéances des loyers et des dettes, action de la commission des subsistances et de la commission du travail, développement de la vie syndicale et corporative, réorganisation des services publics…

La Commune s’engage pour l’éducation de touts sans que les méthodes pédagogiques soient vraiment interrogées. Tout cela en mariant le processus démocratique et une efficacité avérée malgré la situation dramatique. Les Communards ne sont pas allé jusqu’au bout et n’ont pas touché à la Banque de France. Tout cela est raconté en détail, jusqu’au rôle de la poste et même des chemins de fer… Les nombreuses Communardes, dont Louise Michel, sont très présentes dans les biographies. En réfutant la légende noire des pétroleuses, et sans se limiter aux cantinières et aux ambulancières. Thème assez peu étudiée, la participation très diversifiée d’artistes nombreux à la Commune, s’est traduite par la création de deux fédérations d’artistes. Si Gustave Courbet reste de loin le plus connu, ce sont des centaines d’artistes qui se sont engagés. Les arts étaient conçus comme participant de l’œuvre globale de la Commune. Les arts plastiques et les arts du spectacle se sont particulièrement mobilisés.

Les lieux et la vie quotidienne font l’objet de présentations inédites. La séparation de l’Eglise (au singulier) et de l’Etat fut décrétée. Et l’anticléricalisme populaire se déploya dans toutes ses dimensions, à la hauteur de l’oppression cléricale qu’il conteste. Les violences furent en fait rares. La manifestation de soutien des francs-maçons parisiens est analysée de prés. L’indéniable et profond patriotisme est expliqué en relation avec l’enracinement populaire, à l’opposé du nationalisme xénophobe qui sévira plus tard en France. Chansons, journaux, témoignages… et même la morale des Communards sont scrutés. De biographies en fiches thématiques, nous arrivons dernier verrou de la résistance communarde sur la rive gauche : La Butte-aux-Cailles. Cet océan historique se caractérise par sa rigueur et sa richesse. Il est désormais la référence.

 Sur Radio Libertaire 

radio-libertaire
On retrouve sur la "Radio sans dieu, sans maître et sans publicité" une remarquable série d'émissions enregistrées ou à venir. 

Flemmardise et rêveil mots :  1r mercredi du mois 14h-16h
- 4 mai 2016 n°6 Nouvelle écrite par Louise Michel & Mal Waldron
- 7 juin 2017 n°17 - Paris 1871 en jazz (David Lescot et Emmanuel Bex) ; Armand Gatti "La Commune" 1967/68 ;Louise Michel "Le vieil Abrael, légende du XXe siècle" 1888
- 1 août 2018 n°30 : Marc Ogeret et la Commune de Paris & Lettres d'écrivains contemporains de la Commune extraites de "Les reporters de l'histoire, 1871"
- 5 juin 2019
n°40 la chûte de la colonne Vendôme & les "violons barbares"
- 4 mars 2020 n°49 Louise Michel matricule 2182 & Frédéric Chopin
- 17 mars 2021
n°58 Paris mars 1871, circuits pédestres sur les traces de la Commune par Josef Ulla

 Des cailloux dans l'engrenage : 3e et 5e mercredis du mois 14h-16h
- 29 mars 2017 n°53 La Commune de Paris compilation chroniques 2014
- 17 mai 2017
n°55 : Quel est le fou ? le monde ou moi, la compagnie Une chanson dans ma mémoire chante en direct Eugène Pottier & la Fédération des artistes
- 9 juin 2019 n°89 : Eloi Valat raconte les femmes de la Commune de Paris
- 16 septembre 2020 n°106 Michèle Audin raconte Alix Payen pendant la Commune & BD : "L’œil sourd de la Commune" 2015 éd. Monica Companys
- 21 avril 2021 N°114 : La Commune de Paris, compilation chroniques 2015-2018,
- 30 juin 2021 Hybride n°6 : Louise Michel et le Pygmée (à propos de pièce de théâtre "la combattante et le zouave noir" éditions du Monde Libertaire mars 2021)

 Pas de Quartier : 1 mardi sur 2 de 18h à 19h30
- 20 avril 2021 : La plume et le fusil : Louise Michel de la Commune à nos jours

 Philosophie de l’ouvrier Charpentier : samedi 10h-11h30
- 29 mai 2021 : Jules Vallès, La fabrique médiatique de l’évènement avec Céline  Léger

Le Monde libertaire Le Monde libertaire
Femmes libres : mercredi 18h30-20h30
- 21 avril : De la Commune à aujourd’hui, la presse et les femmes.
- 5 mai : Elisabeth Dmitrieff
- 12 mai : Les Commune(s), avec Claire Auzias : les Communes dans les diverses régions et dans la France coloniale. & Casse-rôles n°16, journal féministe et libertaire, dossier sur 1871 : Commune(s).
-  19 mai : La Commune, une révolution de femmes ?
-  9 juin : Gilles Bounoure : Art, révolution et luxe. Retour sur les artistes fédérés pendant la Commune de Paris, à partir de l’ouvrage Commune de Paris 1871-2021 Toujours debout !
- 16 juin : Louise Michel et l’éducation.

 

Un numéro hors-série du Monde libertaire "1871-2021. Commune partout" est en kiosque. Il peut être commandé auprès de la librairie Publico

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.