Monsieur Roux - L'homme ordinaire

Extrait de l'album "Ah si j'étais grand et beau" (2005)

Lien vers le texte

Dans la même veine que le texte de Zazie "Je suis un homme", Monsieur Roux ose dire les mots qui font mal.

Il s'adresse à tous ceux qui sont bien tranquilles dans leurs petits souliers, victimes mais avec des œillères parce que c'est beaucoup plus confortable. Toute cette masse de personnes qui restent cachées, qui ne se révoltent pas, qui ne font rien pour que ça change, sont aussi dangereuses que nos bourreaux. Ils sont complices et un jour, quand ça tournera mal, ils entreront dans la collaboration. Des hommes ordinaires, des "salauds exemplaires"...


Les deux derniers couplets sont particulièrement explicites et extrêmement bien écrits. La seule chose qu'on puisse regretter dans ce texte... c'est qu'il soit réaliste.

 

NOTE : afin de respecter les droits d'auteurs et les autorisations de publication, vous trouverez l'intégralité de ce texte sur un site tiers qui détient ces autorisations (lien au début de cette page).

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.