Damien Saez - Jeune et con

Extrait de l'album "Jours étranges" (1999)

Lien vers le texte

 

Voilà un titre qui s'adresse à la jeunesse, celle qui se désintéresse et qui fuit le monde car "ici rien n'a de sens", qui fait "semblant d'exister", et qui finira folle comme sont fous les vieux qui dirigent ce monde.

Beaucoup de phrases chocs dans ce texte comme "des hommes crèvent sous les ponts et ce monde s'en fout", "puisqu'on est que des pions contents d’être à genoux" ou encore "j'ai depuis longtemps perdu mes rêves".

Dommage que la jeunesse n'ait pas écouté et compris ce texte. Dommage qu'il ne les ait pas fait réagir. Vingt ans sont passés depuis la sortie de cette chanson. Vingt ans de perdus... encore.

 

NOTE : afin de respecter les droits d'auteurs et les autorisations de publication, vous trouverez l'intégralité de ce texte sur un site tiers qui détient ces autorisations (lien au début de cette page).

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.