Stone et Charden - Comme le meunier fait son pain

45 tours sorti en 1975

Lien vers le texte

Bien plus ancienne que la chanson "Respire" de Mickey 3D que vous avez pu découvrir ici il y a quelques jours, voici une chanson qui n'a l'air de rien comme ça mais qui est lourde de sens. Lourdeur du sens accentuée par le fait qu'elle date de 1975 ! Comme quoi on ne peut pas dire qu'on découvre aujourd'hui le problème de la préservation de la Terre.

Avec des mots simples, ce texte est parfait et va droit au but. J'apprécie tout particulièrement les derniers vers de la chanson : "Il ne faut pas se tromper ; Si on sème un grain de blé ; On récolte à coup sûr un épi de blé".
Sous ces airs de ne pas y toucher, ces 3 vers sont très puissants. Au premier degré, et ayant une pensée positive, un grain de blé fait naître un épi de blé. Mais si on passe au second degré, avec une pensée négative (ou malheureusement plutôt réaliste en l’occurrence), alors cela signifie que si on pollue, les méfaits que nous récolterons seront bien supérieurs à notre pollution. Et c'est exactement ce qui se passe avec les phénomènes météo extrêmes de plus en plus fréquents et forts, avec des allergies, des maladies, des pénuries...
Bravo à Eric Charden d'avoir été si visionnaire. Et, encore une fois, dommage que ce texte n'ait pas été écouté et compris en son temps.

 

NOTE : afin de respecter les droits d'auteurs et les autorisations de publication, vous trouverez l'intégralité de ce texte sur un site tiers qui détient ces autorisations (lien au début de cette page).

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.