Billet de blog 28 avr. 2011

Quelles politiques et quels usages de la nature en ville? - Intervenants-

Entretiens de Montreuil
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La prochaine séance des Entretiens de Montreuil se tiendra le samedi 7 mai à 14h dans la salle Maria Casares à Montreuil. Le sujet traité sera : Quelles politiques et quels usages de la nature en ville?

Après une courte introduction de Dominique Voynet et un micro-trottoir retraçant le sentiment des montreuillois, une table ronde s'organisera autour de Anne Dhoquois, journaliste indépendante. Cette table ronde abordera quatre thématiques relatives à la nature en ville :

Nature en ville , ville naturelle : les mots pour le dire, les outils pour en faire

Gilles Clément

Ingénieur horticole, jardinier paysagiste, écrivain et engagé en politique… Autant de moyens, pour Gilles Clément, de faire vivre une vision internationalement reconnue de la nature en ville : le mouvement, le brassage. Il développe notamment le concept de « jardin planétaire », à travers ouvrage professionnels, romans et expositions, pour expliquer que la Terre est, comme le jardin, un espace clos et fini que l'Homme, en bon jardinier, doit ménager.

Parmi ses nombreuses réalisations, on retiendra entre autres les jardins du Musée du Quai Branly et du Château de Blois, ainsi que le Parc André-Citroën.

Signe de son engagement, il annonce, quelques jours après l’élection du Président de la République en 2007, l’annulation de ses engagements auprès des services publics et privés en France, dénonçant un projet de société destructeur pour la planète et appelant à la résistance.

Nature et grands projets montreuillois

Muriel Pagès

Muriel Pagès est architecte urbaniste. Membre de l'Atelier parisien d'urbanisme de 1984 à 1989, elle enseigne à l'école d'architecture de la ville et des territoires à Marne La Vallée.

Promouvant un urbanisme « cousu mains » et concret, son équipe s’attache à dénouer la complexité, en veillant notamment à associer au plus près les villes commanditaires des projets. Maître d'œuvre, son agence a requalifié la cité HBM de la Porte de Clignancourt et aménage actuellement les rues du Grand Projet Urbain Saint-Blaise à Paris, après avoir aménager celles du quartier de Bercy.

Impliquée sur les stratégies urbaines, elle intervient sur des villes moyennes durables en Limousin et sur le PLU de Boulogne-Billancourt. A Montreuil, c’est son agence d’architectes qui a été choisie pour mener le projet d’éco quartier des Hauts de Montreuil.

Les « mûrs à pêches », un enjeu majeur dans l’espace montreuillois

Francis Rol-Tanguy

Francis Rol-Tanguy est directeur de l’Atelier Parisien d’Urbanisme depuis mars 2008, où il trace les orientations en matière d’aménagement, pour Paris et sa métropole, notamment au travers des documents d’urbanisme.

Spécialiste des politiques de déplacement, il a exercé un certain nombre de responsabilités, parmi lesquelles : secrétaire général de la délégation interministérielle à la ville, directeur général délégué fret à la SNCF, puis Préfet.

Habitant de Montreuil, il s’intéresse particulièrement aux questions relatives à la nature en ville.

L’économie de la nature en ville : compter, mesurer, répartir quoi ?

Catherine Ribes

Catherine Ribes est conseillère régionale en Ile De France depuis 2010. Géographe de formation, elle a consacré sa vie professionnelle à l’aménagement du territoire. Elle est à l’origine du parc naturel régional du Vexin français qu’elle a dirigé de 1995 à 2001. Elle a rejoint en 2001 la région Ile de France pour mettre en place une politique de protection de la biodiversité, dans le cadre de sa fonction de directrice adjointe de Natureparif. Elle a notamment engagé, en partenariat avec des associations naturalistes, une charte régionale pour la protection de la biodiversité, qui fut adoptée en 2003.

Inscriptions : entretiensdemontreuil@montreuil.fr ou 0148706495

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Zemmour : les « Zouaves Paris » derrière les violences
Le groupuscule « Zouaves Paris » a revendiqué lundi, dans une vidéo, les violences commises à l’égard de militants antiracistes lors du meeting d’Éric Zemmour à Villepinte. Non seulement le candidat n’a pas condamné les violences, mais des responsables de la sécurité ont remercié leurs auteurs.
par Sébastien Bourdon, Karl Laske et Marine Turchi
Journal — Médias
Un infernal piège médiatique
Émaillé de violences, le premier meeting de campagne d’Éric Zemmour lui a permis de se poser en cible de la « meute » médiatique. Le candidat de l’ultradroite utilise la victimisation et des méthodes d’agit-prop qui ont déjà égaré les médias états-uniens lorsque Donald Trump a émergé. Il est urgent que les médias français prennent la mesure du piège immense auquel ils sont confrontés.  
par Mathieu Magnaudeix
Journal — Social
Les syndicalistes dans le viseur
Dans plusieurs directions régionales de l’entreprise, les représentants du personnel perçus comme trop remuants affirment subir des pressions et écoper de multiples sanctions. La justice est saisie.
par Cécile Hautefeuille et Dan Israel
Journal
Fonderies : un secteur en plein marasme
L’usine SAM, dans l’Aveyron, dont la cessation d’activité vient d’être prononcée, rejoint une longue liste de fonderies, sous-traitantes de l’automobile, fermées ou en sursis. Pour les acteurs de la filière, la crise économique et l’essor des moteurs électriques ont bon dos. Ils pointent la responsabilité des constructeurs.
par Cécile Hautefeuille

La sélection du Club

Billet de blog
« Pas de plateforme pour le fascisme » et « liberté d’expression »
Alors que commence la campagne présidentielle et que des militants antifascistes se donnent pour projet de perturber ou d’empêcher l’expression publique de l’extrême droite et notamment de la campagne d’Éric Zemmour se multiplient les voix qui tendent à comparer ces pratiques au fascisme et accusent les militants autonomes de « censure », d' « intolérance » voire d’ « antidémocratie »...
par Geoffroy de Lagasnerie
Billet de blog
Aimé Césaire : les origines coloniales du fascisme
Quel est le lien entre colonisation et fascisme ? Comme toujours... c'est le capitalisme ! Mais pour bien comprendre leur relation, il faut qu'on discute avec Aimé Césaire.
par Jean-Marc B
Billet de blog
Le fascisme est faible quand le mouvement de classe est fort
Paris s’apprête à manifester contre le candidat fasciste Éric Zemmour, dimanche 5 décembre, à l’appel de la CGT, de Solidaires et de la Jeune Garde Paris. Réflexions sur le rôle moteur, essentiel, que doit jouer le mouvement syndical dans la construction d’un front unitaire antifasciste.
par Guillaume Goutte
Billet d’édition
Dimanche 5 décembre : un déchirement
Retour sur cette mobilisation antifasciste lourde de sens.
par Joseph Siraudeau