kairos
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Les mains dans les poches

Suivi par 164 abonnés

Billet de blog 10 janv. 2009

kairos
Abonné·e de Mediapart

"La Différence" d'Orphée

Orphée, aux Editions de la Différence, est une « collection de poésie au format de poche, bilingue pour les textes étrangers, dont la parution est suspendue pour le moment »…

kairos
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Orphée, aux Editions de la Différence, est une « collection de poésie au format de poche, bilingue pour les textes étrangers, dont la parution est suspendue pour le moment »…

Au hasard, comme en maraude, ces petits volumes, à la couverture grise ou jaune, se dénichent désormais à l’éventaire des soldeurs… Et certains titres, sans équivalents ailleurs (ainsi une traduction des poèmes du russe Bounine, de l’italienne Lalla Romano ou du kabyle Si Mohand) s’avèrent d’ores et déjà introuvables. Il faut donc se précipiter…

D’abord, saluons, Claude-Michel Cluny, maître d’œuvre de l’entreprise éditoriale, lui-même écrivain princier : entre autres le recueil Inconnu passager, chez Gallimard, un classique de la poésie contemporaine - ou ce roman d’initiation : Un jeune homme de Venise, folio 1460 - ou les 6 premiers tomes de son journal, L’invention du temps

Car le défi est d’envergure… Rien d’autre que la poésie universelle de toutes les époques ! Et sous ses formes rares : pantoums malais ou prières de Grégoire de Narek, par exemple. Tout comme ces poètes de pure désuétude (Henry Bataille, dont Aragon se disait l’ultime lecteur ; Rémy de Gourmont, présenté pourtant par Michel Houellebecq en personne ; et Théodore de Banville, et Anna de Noailles, pour s’en tenir au domaine français), absents des anthologies actuelles, et qui revivent, peut-être une dernière fois, aux côtés de Keats, Horace, Corbière, Gongora, Rilke, Dante, Mallarmé

Les Pléiades, chinoise, grecque, latine, portugaise, arabe ou anglo-saxonne, nous offrent leurs étoiles les plus lointaines, les plus secrètes…

Parmi plus de 200 titres, ma sélection de cœur retiendrait : Epigrammes de Martial, version allègre de Dominique Noguez ; Précieux et libertins, le florilège réuni par Michel Nuridsany ; Elégies romaines de Goethe ; D’amour et de mort, poésies complètes de Jean de Sponde, présentées par James Sacré ; Les Tristes d’Ovide. ; Sur notre terre exilé de Li Bai ; La Liberté des feuilles de Jean-Philippe Salabreuil ; Pénultième de Vladimir Holan ; les Cent un quatrains d’Omar Khayyam

Le mythe raconte que la tête d’Orphée, tranchée par les ménades, chantait toujours dans le courant du fleuve l’emportant… C’est, d’une certaine manière, cette voix indestructible qui se fait entendre contre les vents et marées de la sauvagerie marchande…

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Annie Ernaux, une œuvre intime et percutante
Annie Ernaux vient de se voir décerner le prix Nobel de littérature, et il y a de quoi se réjouir. Mais que vient dire cette récompense d’une écrivaine qui déclare : « Ce que je veux détruire, c’est aussi la littérature » ?
par Lise Wajeman
Journal — International
Lev Ponomarev : « La folie de Poutine progresse à mesure qu’il perd, puisqu’il ne sait pas perdre »
Lev Ponomarev, opposant à Vladimir Poutine, est un défenseur des droits, en exil pour avoir protesté contre l’invasion de l’Ukraine. Il dresse le tableau d’une Russie aussi accablée qu’accablante. Et raconte son expérience de demandeur d’asile en France.
par Antoine Perraud
Journal — Migrations
En France, « rien n’a été prévu » pour accueillir les exilés russes
Depuis le début de la guerre d’invasion russe en Ukraine, des centaines de Russes sont venus chercher refuge en France. Confrontés à un manque criant de politique d’accueil et à des obstacles en tout genre, ils ont surtout trouvé de l’aide auprès de réseaux d’entraide.
par Nejma Brahim
Journal
Pétrole : le cartel des pays producteurs ajoute sa pierre à la récession mondiale
En décidant de réduire massivement sa production pétrolière, l’Opep+e cartel des pays producteurs prend le risque de précipiter une crise mondiale. Maître du jeu dans l’organisation, l’Arabie saoudite est désormais totalement ralliée à la Russie. L’Occident n’a jamais été aussi isolé.
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
Doudoune, col roulé et sèche-linge : la sobriété pour les Nuls
Quand les leaders de Macronie expliquent aux Français comment ils s'appliquent à eux-mêmes les injonctions de sobriété énergétique, on se prend à hésiter entre rire et saine colère.
par ugictcgt
Billet de blog
Quand les riches se mettent à partager
Quand Christophe Galtier et Kylian Mbappé ont osé faire leur sortie médiatique sur les jets privés et les chars à voile, un torrent de réactions outragées s'est abattu sur eux. Si les deux sportifs clament l'erreur communicationnelle, il se pourrait en fait que cette polémique cache en elle la volonté des dominants de partager des dettes qu'ils ont eux-mêmes contractées.
par massimo del potro
Billet de blog
Leur sobriété et la nôtre
[Rediffusion] Catherine MacGregor, Jean-Bernard Lévy, et Patrick Pouyanné, directrice et directeurs de Engie, EDF et TotalEnergies, ont appelé dans le JDD à la sobriété. En réponse, des professionnel·les et ingénieur·es travaillant dans l'énergie dénoncent l'hypocrisie d'un appel à l'effort par des groupes qui portent une responsabilité historique dans le réchauffement climatique. Un mea culpa eût été bienvenu, mais « difficile de demander pardon pour des erreurs dans lesquelles on continue de foncer tête baissée. »
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique
Attac publie ce jour une note intitulée « Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique ». Avec pour objectif principal de mettre en débat des pistes de réflexion et des propositions pour assurer, d’une part, une véritable justice fiscale, sociale et écologique et, d’autre part, une réorientation du système financier.
par Attac