Billet de blog 17 juin 2022

142. Président des Etats-Unis

Il y a quelques mois, une étudiante française aux États-Unis me demandait de l'aide pour un devoir de Sciences Humaines et Sociales dont le sujet était « que feriez-vous si vous étiez président des États-Unis d'Amérique ? » Voici donc ma réponse.

Damien Gautreau
Professeur d'Histoire-Géographie
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Quand on est à la tête de la première puissance économique et militaire du monde, les responsabilités sont lourdes car nos actions ont des conséquences non seulement nationales mais aussi mondiales. Des mesures fortes semblent indispensables pour remédier au déclin de la puissance américaine. On peut diviser les actions prioritaires en cinq catégories distinctes :

Politique internationale

Pour ce qui est de la politique étrangère, il est indispensable de stopper toutes interventions militaires des États-Unis à l’étranger. L'ingérence américaine est clairement contre productive. Le coût humain, matériel et financier est énorme et les bénéfices néants. Inutile de rappeler les bilans catastrophiques en Irak, Afghanistan, Syrie ou encore Libye. Il est tout aussi crucial de mettre fin à la relation privilégiée avec Israël et d'exiger le respect du droit international. Nul État ne peut prétendre à l'impunité et des sanctions internationales fortes doivent s'appliquer contre ce régime d'apartheid.

Politique migratoire
Il faut fermer immédiatement les centres de rétention où des familles sont "stockées" dans des conditions inhumaines. Ce traitement est indigne d'un pays qui se dit démocratique. Le respect de toute vie humaine doit être la priorité. Il est important de multiplier les partenariats (et les investissements) avec les pays de départ pour stopper l'immigration à la source. Les conditions de vie misérables en Amérique Centrale poussent les gens au départ, il faut donc aider les autorités locales à y remédier. Sur la frontière Sud, nous devons cesser de financer la construction d'un mur aussi inutile qu'absurde.

Protection sociale
Il est nécessaire de mettre en place un vrai système de protection sociale afin de sortir des millions d'Américains de la misère. Il est anormal que dans un pays aussi riche on dénombre autant de personnes qui vivent dans des conditions indignes. Il faut impulser la mise en place d'une assurance maladie, d'une assurance chômage et d'un système de retraite. Trop de personnes doivent renoncer aux soins faute d'argent tandis que d'autres sont contraints de travailler jusqu'à leur mort. Il semble aussi indispensable d'assurer un revenu minimum à chaque habitant de plus de 21 ans, une mesure qui fera aussi reculer la délinquance.

Lutte contre les discriminations
Il faut mettre en place une commission fédérale de lutte contre les discriminations, dotée de moyens importants afin de promouvoir la diversité et d'aider les victimes de discriminations. Il est impératif de s'assurer que les auteurs d'actes racistes soient sévèrement sanctionnés, même quand les auteurs sont membres des forces de l'ordre. Il n'existe aucune impunité. Il est important d'instaurer un jour férié, le 20 mai, date de l'assassinat de George Floyd, afin d'honorer la mémoire de toutes les victimes de crimes racistes en mettant les drapeaux en berne et en déposant de gerbes de fleurs au pied de monuments dédiés.

Transition écologique
Nous devons fermer dans les plus brefs délais les centrales utilisant des énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz) et les remplacer par des énergies renouvelables (éolien et photovoltaïque mais aussi géothermie, marée-motrice...). Les bâtiments publics seront systématiquement équipés en panneaux solaires et mini-éoliennes, des réductions d'impôts seront attribuées aux particuliers en faisant de même. Le but est de réduire au maximum les émissions de gaz à effet de serre. En complément, il est possible de mettre en place une politique de reboisement. De même, il faut stopper les forages de gaz de schiste dont les impacts sur l'environnement sont catastrophiques.

Pour terminer, une mesure symbolique mais nécessaire, envers les natifs américains : présenter des excuses solennelles pour 400 ans de massacres, de déportations, de spoliation et de ségrégation. Il faut aussi assurer une meilleure représentation, notamment politique, de ces peuples. Il faudra aussi, au cours du mandat, regarder l'histoire en face et reconnaître, par exemple, l'usage du napalm et de l'agent orange au Vietnam.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Des femmes et des enfants survivent dans la rue à Bagnolet
Une vingtaine de femmes exilées, et autant d’enfants, dont des nourrissons, occupent un coin de rue à Bagnolet depuis le 4 août pour revendiquer leur droit à un hébergement. Une pétition vient d’être lancée par différentes associations pour soutenir leur action et interpeller les autorités sur leur cas.
par Nejma Brahim
Journal — Logement
Face au risque d’expulsion à Montreuil : « Je veux juste un coin pour vivre »
Ce mardi, une audience avait lieu au tribunal de proximité de Montreuil pour décider du délai laissé aux cent vingt personnes exilées – femmes, dont certaines enceintes, hommes et enfants – ayant trouvé refuge dans des bureaux vides depuis juin. La juge rendra sa décision vendredi 12 août. Une expulsion sans délai pourrait être décidée.
par Sophie Boutboul
Journal — Énergies
La sécheresse aggrave la crise énergétique en Europe
Déjà fortement ébranlé par les menaces de pénurie de gaz, le système électrique européen voit les productions s’effondrer, en raison de la sécheresse installée depuis le début de l’année. Jamais les prix de l’électricité n’ont été aussi élevés sur le continent.
par Martine Orange
Journal — France
Inflation : le gouvernement se félicite, les Français trinquent
L’OCDE a confirmé la baisse des revenus réels en France au premier trimestre 2022 de 1,9 %, une baisse plus forte qu’en Allemagne, en Italie ou aux États-Unis. Et les choix politiques ne sont pas pour rien dans ce désastre.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Variole du singe : chronique d'une (nouvelle) gestion calamiteuse de la vaccination
[REDIFFUSION] Créneaux de vaccination saturés, communication inexistante sur l'épidémie et sur la vaccination, aucune transparence sur le nombre de doses disponible : la gestion actuelle de la variole du singe est catastrophique et dangereuse.
par Jean-Baptiste Lachenal
Billet de blog
Variole du singe : ce que coûte l'inaction des pouvoirs publics
« L'objectif, c'est de vacciner toutes les personnes qui souhaitent l'être, mais n'oublions pas que nous ne sommes pas dans l'urgence pour la vaccination ». Voilà ce qu'a déclaré la ministre déléguée en charge des professions de santé, au sujet de l'épidémie de la variole du singe. Pourtant pour les gays/bis et les TDS il y a urgence ! Quel est donc ce « nous » qui n'est pas dans l'urgence ?
par Miguel Shema
Billet de blog
Faire face à l’effondrement du service public de santé
Après avoir montré l’étendue et les causes des dégâts du service public de santé français, ce deuxième volet traite des solutions en trompe-l’œil prises jusque-là. Et avance des propositions inédites, articulées autour de la création d’un service public de santé territorial, pour tenter d’y remédier.
par Julien Vernaudon
Billet de blog
Ce que nous rappelle la variole du singe
[REDIFFUSION] A peine la covid maitrisée que surgit une nouvelle alerte sanitaire, qui semble cette fois plus particulièrement concerner les gays. Qu’en penser ? Comment nous, homos, devons-nous réagir ? Qu’est-ce que ce énième avertissement peut-il apporter à la prévention en santé sexuelle ?
par Hervé Latapie