Billet de blog 5 févr. 2015

Sophie Dufau
Journaliste
Journaliste à Mediapart

«Comme si nous attrapions un cobra», documentaire sur la caricature en Syrie et Egypte

Voici un film qui entre en résonnance avec l'attentat contre Charlie Hebdo à Paris du 7 janvier 2015. Tourné entre 2010 et 2012, alors que l'Egypte renversait Hosni Moubarak et qu'en Syrie les premières manifestations pacifiques ébranlaient le régime Bachar el-Assad, Comme si nous attrapions un cobra, de Hala Alabdalla, sera diffusé dans son intégralité dès ce week-end sur Mediapart. Le réalisatrice syrienne le résume ainsi :

Sophie Dufau
Journaliste
Journaliste à Mediapart

Voici un film qui entre en résonnance avec l'attentat contre Charlie Hebdo à Paris du 7 janvier 2015. Tourné entre 2010 et 2012, alors que l'Egypte renversait Hosni Moubarak et qu'en Syrie les premières manifestations pacifiques ébranlaient le régime Bachar el-Assad, Comme si nous attrapions un cobra, de Hala Alabdalla, sera diffusé dans son intégralité dès ce week-end sur Mediapart. Le réalisatrice syrienne le résume ainsi :

© Oeil Sauvage

Cette diffusion se fait dans le cadre de notre partenariat avec l'association Images en bibliothèques. L'une des adhérents, Elise Girard, de la bibliothèque de la Cinémathèque Française écrit à propos de Comme si nous attrapions un cobra :

« Ce documentaire tisse un réseau de portraits et d’entretiens, réalisés notamment auprès du célèbre caricaturiste syrien Ali Farzat, d’Hazem Alhamwi, caricaturiste, cinéaste et graphiste syrien plus jeune, de Mohieddine Ellabbad, véritable figure tutélaire des caricaturistes égyptiens, qui disparaît au cours de la réalisation du film, et de la jeune génération émergente de dessinateurs égyptiens. La cinéaste les interroge sur la spécificité de la presse écrite humoristique, sur les rapports entre caricature et liberté d’expression, sur leur marge de manœuvre, sur le fait de faire des compromis, de travailler, selon l’un d’entre eux, sur « des thèmes acceptables par la sûreté et le pouvoir ». Ils expriment leur vision de leur art : pour Hazem Alhamwi, la caricature, c’est la puissance des concepts, pour Ali Farzat, le dessin doit porter celui qui le regarde à l’analyse, doit représenter une idée.

Ils évoquent aussi la peur, leur idée de la vie et la mort, l’importance qu’ils accordent à l’écriture, et disent leur désillusion.

Certains ont vécu la violence de la répression, la détention et la torture, et le film restitue avec pudeur ces témoignages directs.

Ce film âpre est emprunt de la souffrance de l’écrivaine et journaliste syrienne Samar Yazbek, dont les réflexions et les textes ponctuent les autres séquences, depuis Damas dans les mois précédant la révolution syrienne, jusque dans l’exil en France cinq mois après son déclenchement.

Mais c’est aussi la transmission de cet art de la caricature que Mohieddine Ellabbad a su opérer auprès de la jeune génération de caricaturistes égyptiens au sein de laquelle oeuvre une jeune femme, que filme Hala Alabdalla. Son film nous laisse entrevoir la richesse de l’art de ces caricaturistes en filmant à de nombreuses reprises leurs planches de dessins, et montre à quel point ils se sont fait l’écho des citoyens de leur pays, prônant « la résistance par l’ironie » comme l’appelle de ses vœux Ali Farzat. »

Ce film sera visible sur Mediapart pendant trois mois.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Violences sexistes et sexuelles
Le youtubeur Léo Grasset visé par une enquête pour viol
Selon nos informations, une étudiante a déposé plainte à Paris. Elle accuse de « viol » le célèbre vulgarisateur scientifique et youtubeur, déjà visé par une enquête préliminaire pour « harcèlement sexuel ». De nouveaux témoignages font état de « problèmes de respect du consentement », mais également d’« emprise ».
par Sophie Boutboul et Lénaïg Bredoux
Journal — Asie et Océanie
Xi Jinping, le pompier pyromane
L’atelier du monde est au bout du rouleau et dans toute la Chine, des protestations réclament la fin des mesures draconiennes de contrôle social décidées au nom de la lutte contre le Covid. Le numéro un chinois est pris au piège de sa politique autoritaire.
par François Bougon
Journal — Transparence et probité
Le n°2 de l’Élysée, Alexis Kohler, s’enferre dans le déni face aux juges
Mis en examen pour « prise illégale d’intérêts » en septembre, le secrétaire général de l’Élysée se voit reprocher « sa participation » comme haut fonctionnaire, entre 2009 et 2016, à des décisions touchant le groupe MSC, lié à sa famille. Lors de son interrogatoire, il s’est dit « choqué » que « son intégrité » soit mise en cause.
par Martine Orange
Journal
Soupçons de fraude fiscale : la justice saisie du cas de l’ex-ministre Caroline Cayeux
La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a fait savoir mardi qu’elle avait signalé au parquet de Paris le cas de Caroline Cayeux, ministre démissionnaire du gouvernement, soupçonnée d’évaluation mensongère de son patrimoine et de fraude fiscale.
par Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Témoignage d'une amie Iranienne sur la révolution en Iran
Témoignage brut d'une amie Iranienne avec qui j'étais lorsque la révolution a débuté en Iran. Ses mots ont été prononcés 4 jours après l'assassinat de Masha Amini, jeune femme Kurde de 22 ans tuée par la police des moeurs car elle ne portait pas bien son hijab.
par maelissma
Billet de blog
Voix d'Iran : la question du mariage forcé (et du viol) en prison
Ce texte est une réponse à la question que j'ai relayée à plusieurs de mes proches, concernant les rumeurs de mariages forcés (suivis de viols) des jeunes filles condamnées à mort.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Révolution kurde en Iran ? Genèse d’un mouvement révolutionnaire
Retour sur la révolte en Iran et surtout au Rojhelat (Kurdistan de l’Est, Ouest de l’Iran) qui a initié le mouvement et qui est réprimé violemment par le régime iranien dernièrement (plus de 40 morts en quelques jours). Pourquoi ? Voici les faits.
par Front de Libération Décolonial
Billet de blog
Lettre d'Iraniens aux Européens : « la solidarité doit s'accompagner de gestes concrets »
« Mesdames et messieurs, ne laissez pas échouer un soulèvement d’une telle hardiesse, légitimité et ampleur. Nous vous demandons de ne pas laisser seul, en ces temps difficiles, un peuple cultivé et épris de paix. » Dans une lettre aux dirigeants européens, un collectif d'universitaires, artistes et journalistes iraniens demandent que la solidarité de l'Europe « s'accompagne de gestes concrets, faute de quoi la République islamique risque de durcir encore plus la répression ».
par Les invités de Mediapart