«L'Esprit des lieux» entre en salles

Mediapart a diffusé en début d'année le documentaire de Stéphane Manchematin et Serge Steyer, «L'Esprit des lieux». On y voit Marc Namblard placer ses micros sous un lac gelé, dans un sous-bois à la tombée de la nuit, en quête de crissements, de battements d’ailes. Ce film qui nous porte dans un imaginaire où l’écoute est fascinante sort maintenant sur grand écran.

La bande-son du film est en 5.1. Elle a demandé plus d'un mois de mixage et ne s'apprécie vraiment que sur grand écran. Mais c'est la moindre des choses pour partir dans les pays des sons.

Car suivre Marc Namblard, c'est partir dans les Vosges, à la lisière d'une forêt, là où cet ingénieur de son peut, facilement et à tout moment, aller saisir des bruits. Dans le sous-sol de sa maison, son studio lui permet d'extraire les pépites de ces prises. Audio-naturaliste, il partage cette passion en famille, dans les écoles, avec d’autres musiciens ou chasseurs de son. Et affûte chez chacun la sensibilité à l'écoute.

L'esprit des lieux peut se voir dès ce soir à 20h00, en avant-première au Lucernaire à Paris (en présence des deux réalisateurs), puis les jours suivants, les séances sont à 16h20 et 20h30. Pour les séances suivantes :

• Paris au Lucernaire: jusqu’au 7 mai tous les jours à 16h20 et à 20h30

• Brest aux Studios: les 2 et 7 mai à 18h00

• Vagney (88) ciné Entr’Actes: le 16 mai à 20h30 en présence de Marc Namblard

• Forcalquier (04) le Bourguet: semaine du 22 mai (le 23 à 18h30 le 24 à 16h30 et le 27 à 19h00)

• Montpezat s/s Bauzon (07): à la Médiathèque le 24 mai 18h00

• Nîmes (30): au Sémaphorele 26 mai à 11h00

• Langon / Vilaine (35): Salle polyvalente 28 mai à 20h30 en présence de Marc Namblard

• Villeurbanne (69): cinéma le Zola, 28 mai à 20h30

• Ruoms (07): cinéma Le Foyer, 29 mai à 15h00

• Le Teil (07):  cinéma Regain, 29 mai horaire à préciser

• Strasbourg (67): cinéma Star, semaine du 29 mai

• Port-de-Bouc (13): cinéma le Méliès, semaine du 29 mai

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.