C'était en pleine campagne présidentielle. En 2012. Les ouvrières de l'entreprise Lejaby en Haute-Loire décident d'occuper leur usine pour protester contre la fermeture annoncée. Le réalisateur clermontois Thomas Roussillon part alors filmer leur lutte. Sans sous-titre ni voix off, Petites Mains dépeint la vie de ces femmes : l'entrée à l'usine à 15 ans pour certaines, l'apprentissage et les avancées de carrière, les 14 étapes de la confection d'une pièce, les cadences, les rendements, les primes qui divisent, leur combat... Plus qu'un emploi, c'est leur travail qu'elles défendent, leur fierté d'avoir un savoir-faire.

Voici la bande-annonce du film :

Bande-annonce de « Petites mains » © Thomas Roussillon

Ce film de 57 minutes, sorti en 2014, sera visible pendant 3 mois sur notre site. Chaque mois, Mediapart et Images en bibliothèques vous proposent un documentaire intégral. Pour retrouver l'ensemble de cette programmation, cliquez ici.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

Il y a une très belle pièce de théâtre "Adieu Cousettes", de Brigitte Jensen, présenté par la Compagnie La Lune à l'Envers qui met en scène l'histoire de ce gâchis et ce mépris affiché par les responsables politiques... Je l'ai vue à Lyon, mais je crois qu'elle tourne un peu partout en France et ça vaut le coup de la voir; des ouvrières de Lejaby étaient présentes quand je l'ai vue et elles étaient très touchées par le spectacle; malheureusement on pourrait faire des pièces sur ces sujets tous les jours... et pas qu'une fois!