mot de passe oublié
onze euros les trois mois

Restez informé tout l'été avec Mediapart

Profitez de notre offre d'été : 11€ pour 3 mois (soit 2 mois gratuits) + 30 jours de musique offerts ♫

Je m'abonne
Le Club de Mediapart mer. 27 juil. 2016 27/7/2016 Édition de la mi-journée

Le torchon brûle entre la France et la Suisse !

  Encore une décision unilatérale prise sans concertation par le gouvernement français à propos des accords fiscaux entre les deux pays. Une boulette de Cahuzac ou une riposte du chevalier blanc comme neige ?

 

Encore une décision unilatérale prise sans concertation par le gouvernement français à propos des accords fiscaux entre les deux pays. Une boulette de Cahuzac ou une riposte du chevalier blanc comme neige ?

Les Suisses ne sont loin pas des saints pour accepter sans vergogne plus de 2000 millionnaires français fraudeurs.

La menace de ne pas rétrocéder à la France l’impôt prélevé à la source sur les salaires (6 milliards annuels) de plus de 100.000 frontaliers est tout simplement abjecte.

Il est urgent de tout remettre à plat dans ces relations fiscales mafieuses.

Voir l’article de la Tribune de Genève :

http://www.tdg.ch/economie/La-Suisse-demande-des-explications-a-la-France/story/24828147

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

Comme m'ont dit des Suisses : "vous les Français, vous parlez de Gruyère mais c'est de l'Emmenthal qu'il s'agit, le Gruyère n'a pas de trous !".