Locarno: le palmarès

Il pleut à Locarno depuis deux jours et Olivier Père n’a pas pu annoncer le palmarès du festival de cinéma de Locarno sur la Piazza Grande mais la cérémonie s'est tenue « indoors »:

Il pleut à Locarno depuis deux jours et Olivier Père n’a pas pu annoncer le palmarès du festival de cinéma de Locarno sur la Piazza Grande mais la cérémonie s'est tenue « indoors »:

 

Léopard d’or

HAN JIA (Winter Vacation) de LI Hongqi, Chine

Prix spécial du jury

MORGEN de Marian Crisan, France/Roumanie/Hongrie

Prix de la mise en scène

Denis Côté pour CURLING, Canada

Léopard d’or Cinéastes du présent

PARABOLES de Emmanuelle Demoris, France

Léopard de la première œuvre

FOREIGN PARTS de Verena Paravel et JP Sniadecki, États-Unis /France

Léopards de demain

Meilleur court métrage international

A HISTORY OF MUTUAL RESPECT de Gabriel Abrantes et Daniel Schmidt, Portugal

Prix du Jury des jeunes

Premier prix

au réalisateur XU Xin pour son film KARAMAY, Chine

Deuxième prix

au réalisateur Daniele Gaglianone pour son film PIETRO, Italie

Troisième Prix

au réalisateur Marian Crisan pour son film MORGEN, France/Roumanie/Hongrie

Prix du Public

décerné à un film projeté sur la Piazza Grande

THE HUMAN RESOURCES MANAGER de Eran Riklis, Israël/Allemagne/France

Prix de la critique internationale au film

HAN JIA (Winter Vacation) de LI Hongqi, Chine

Mention spéciale :

KARAMAY de XU Xin, Chine

 

Gageons que nous pourrons revoir sur les salles françaises les deux films chinois, pour les autres rien n'est sûr. Sachez que le film d'Eran Riklis sera projeté au MK2 Quai de Seine et Quai de Loire pendant la semaine Locarno à Paris du 8 au 14 septembre 2010. Par ailleurs, le Centre culturel suisse (38, rue des Francs-Bourgeois, prévoit de projeter du 22 au 24 septembre les Léopards de demain (http://www.ccsparis.com).

 

Un grand bravo à Olivier Père pour cette première édition sous sa direction artistique !

A bientôt

 

Françoise Mona Besson

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.