La presse Suisse romande est en crise

La presse romande en voie de disparition...

L’Hebdo disparaît à la fin du mois et le Temps est en sursis, trente-six journalistes sont licenciés ou mis à la retraite anticipée. La Tribune de Genève et 24 heures de Lausanne sont aussi à la peine. De nombreuses « feuilles régionales » ont d’ailleurs mis la clef sous la porte ces dernières années. Le pays des banquiers va devenir un désert culturel.

Contrairement à la France, les journaux ne reçoivent aucune subvention de l’Etat ou des Cantons. Il est urgent que les autorités et les élus – principaux bénéficiaires des médias - sortent de leur attentisme et mettent sur pieds une aide à la presse. TV et Radio officiels sont d’ailleurs largement subventionnés.

Lire ci-dessous le dossier de la Tribune de Genève :

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/La-saignee-mediatique-preoccupe-des-deputes/story/18036358

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.