Un garçon = une fille.

Bon, voilà nos gosses qui doivent apprendre dès le plus jeune âge qu'un garçon et une fille, c'est pareil.

Parce que à un certain âge, on est très préoccupé de l'égalité devant le travail ou dans la vie sociale, de la même façon que l'on est obsédé par les orientations sexuelles.

Mais qu'à cela ne tienne, les formateurs sont là pour vous enseigner la nouvelle morale sociale.

Excellent.

Oui, aujourd'hui, la revanche du bon peuple français n'est plus de reprendre l'Alsace et la Lorraine, c'est de se battre sur le front de l'antisémitisme et du racisme, ou contre les discriminations.

Les futurs chômeurs et les exploités de demain n'auront ainsi qu'à se débrouiller, c'est d'accord, mais au moins, ils penseront comme il faut.

Et vive la France de la liberté de s'..., les inégalités économiques et la relégation sociale des individus, quels que soit leur sexe ou leur âge, c'est un détail de l'histoire.

Mdr...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.