La femme boréale

http://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/290411/henri-barande-tombeau-dun-absent-0?onglet=commentaires

J ‘étais là le soir du vernissage,

J ‘avoue avoir été absorbée par les « murs » , littéralement épongée .

Peut être la matière précieuse du plafond , ou la sobriété lumineuse des toiles,? J’aurai voulu les effleurer , mais n ‘ai pas osé, , une distance en effet me faisait comprendre en quelque sorte que je n‘étais pas à ma place .Pourtant j ‘ en ressortais impressionnée, différente .Après une coupe

partagée avec ses amis sur le trottoir, j’ y allais à nouveau pour « son bleu » et « son gris » et « son jaune ».

J’aurai voulu de toutes mes forces y aller de mon ressenti,

après tout , je suis un peintre, mais les mots ne sortaient pas .

Votre entretien avec H.Barande me conforte dans la compréhension de

son engagement.

Quelle satisfaction je ressens à vous lire , comme il a réussi son projet d’ une façon magistrale , je lui dirai .

J’en suis toujours là , à questionner je ne sais qui , je ne sais comment .mais je continue .

  •  

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.