Le nouveau permis moto, Hollande préfère le scooter !

Depuis 2013, le permis moto a été modifié, nous vous proposons de revenir sur une année de galère pour les motardsRetour sur une loi contestée

permis_moto_0.png

Depuis 2013, le permis moto a été modifié, nous vous proposons de revenir sur une année de galère pour les motards

Retour sur une loi contestée

 

Moteur bridé 

La première mesure de cette loi concerne le bridage. En effet les motos de nouvelle génération sont conçues pour être bridée en 47.5 chevaux  contrairement aux anciennes générations qui étaient en 34ch. Cette loi a été créée  pour limiter les débridages et donc le nombre d’accident dû à la grande vitesse.

Choix limité

Le choix des motos est moindre depuis cette lois, limité par rapport à la puissance (Chevaux)  mais aussi suivant son  rapport poids/puissance. Ceci rend d’autant plus difficile de trouver une moto assurable à bon marché par rapport aux attentes des assureurs. Prenons par exemple une moto de 47,5 chevaux en règle. Une assurance ne pourra pas l’assurer si elle a plus de 5ans car elles ne sont pas « bridable » en 47,5. Le Motard est donc dans l’incapacité d’assurer sa moto, à moins qu’il choisisse parmi un choix très limité 

Plusieurs examens

Avec le nouveau permis une étape supplémentaire est ajoutée. Une fois le permis acquis vous n’êtes pas libre pour autant. Au bout de 2 ans de permis, il faut refaire une formation de 7 heures  pour pouvoir avoir accès à une plus grosse cylindré. Ce qui fait un coût plus important d’environ 400 euros. Nous sommes loin de la moto pour tous.

Le coût

Ces surcoût engendré par par la formation à partir de 2 ans viens surenchérir un coût total exorbitant. La moto devient un luxe.

Prix moyen de l’ancien permis : 900 euro

Prix moyen du nouveau permis : 1300 euro

Nous jeunes motards nous pensons que le choix d’une moto est restreint, le coût supplémentaire du permis important, les attentes pour l’assurance qui n’en finissent pas, les motos inaccessibles avant un certain âge malgré une petite puissance, la peur ne plus pouvoir rouler en moto devient une crainte de jour en jour. Aujourd’hui le deux-roues est devenu synonyme de liberté seulement pour François et Julie.

 

Les Joe Bar.

Apprentis BP équipement Sanitaire.

Roche sur Yon Vendée

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.