Mariage gay et homoparentalité : où est le problème ?

Pour ma part, je pense que les homosexuels devraient autant avoir le droit au mariage qu’un couple d’hétérosexuel. Ce n’est pas parce qu’ils ont une orientation sexuelle différente qu’ils se doivent d’être différenciés. En France, notre devise est "liberté, égalité, fraternité". Alors certes, ils sont libres car, de nos jours, ils ont le droit de s’aimer et d’être ensemble. Mais pour ce qui est de l’égalité, il n’y en a pas !

Pour ma part, je pense que les homosexuels devraient autant avoir le droit au mariage qu’un couple d’hétérosexuel. Ce n’est pas parce qu’ils ont une orientation sexuelle différente qu’ils se doivent d’être différenciés. En France, notre devise est "liberté, égalité, fraternité". Alors certes, ils sont libres car, de nos jours, ils ont le droit de s’aimer et d’être ensemble. Mais pour ce qui est de l’égalité, il n’y en a pas !

A ce jour, les homos ne sont pas aussi égaux que nous

A ce jour, les homos ne sont pas aussi égaux que nous car ils ne peuvent pas se marier. Pourtant, je ne vois pas en quoi cela peut nous gêner. Tant qu’ils sont heureux ainsi, n’est-ce pas le plus important ? En quoi cela perturbe t-il votre vie ? Je pense que chacun devrait avoir le droit de se marier peu importe avec qui, tant que les gens s’aiment. Enfin, beaucoup disent "dans la religion c’est interdit". Mais d’autres choses le sont aussi et, pourtant, elles ne sont pas respectées comme, par exemple, "juger" qui est un grand pêcher.

L’homosexualité n’est pas transmissible des parents aux enfants, c’est un choix.

Enfin, en ce qui concerne l’adoption d’enfants par les couples homosexuels, certains sont contre. Mais, dans ce cas, vous préférez voir des enfants rester à la DASS ? Ou dans des mauvaises familles ? Non, moi, je préfère voir un enfant être aimé et vivre dans une famille saine même si les parents sont homos. Où est le problème ? Cela apporterait du bonheur, à la fois, à l’enfant d’être aimé et aux parents adoptifs qui pourraient quand même fonder une famille.

Pour finir, et le redire, l’homosexualité n’est pas transmissible des parents aux enfants. C’est un choix.

 

Inès So cute, Bal'actu, LP Daniel Balavoine, Bois-Colombes (92).

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.