Les dangers des réseaux sociaux

Les dangers des réseaux sociaux comme Facebook et Twitter guettent les adolescents car ils sont les premiers à avoir adopté ces réseaux sociaux. La moitié d'entre eux se connectent tous les jours ou presque et les cas de dérapages sont nombreux.

 © Facebook © Facebook
Les dangers des réseaux sociaux comme Facebook et Twitter guettent les adolescents car ils sont les premiers à avoir adopté ces réseaux sociaux. La moitié d'entre eux se connectent tous les jours ou presque et les cas de dérapages sont nombreux. Sur les réseaux sociaux les messages peuvent se propager de manière virale. Plusieurs l'ont appris à leurs dépens.

Si la faute est virtuelle les conséquences sont bien réelles.

Les réseaux sociaux sont devenus à la mode. Beaucoup s'y mettent parce qu'un de leur proche y est. La méfiance ou la critique envers cette nouvelle technologie est endormie par la mode et l'engouement des adolescents. Ils sont les plus nombreux et les plus actifs sur ces sites. C'est pour cette raison qu'ils sont les premières victimes de harcèlement moral, d'injures, ou de photos obscènes. Les faits divers dus à l'utilisation de ces sites se sont multipliés. Plus grave encore, les adolescents partagent leur vie privée sans se rendre compte que leur intimité est exposée publiquement.

 

Les médias sociaux présentent de réels risques : 

• Prise de conscience insuffisante de l'accessibilité des commentaires, photos, et les risques d'utilisation frauduleuse des données qui en découlent. Les images qui circulent sur le net sont ineffaçables.

• Cyberdépendance

• Risque de distraction pour les jeunes qui font leurs devoirs sur ordinateur tout en étant connectés à un réseau social.

• Contacts indésirables et agressions sexuelles, les pédophiles peuvent utiliser les réseaux sociaux pour entrer en contact avec les victimes potentielles.

• Risque d'être ridiculisé, insulté ou harcelé par d'autres utilisateurs (cyberharcèlement)

 

Facebook est d'ailleurs le paradis des voleurs d'identités, des détournements de photos. Pour se faire passer pour une autre personne, il suffit juste de créer un profil au nom de cette personne. Facebook a des côtés positifs et ludiques mais ce réseau social est malheureusement aussi risqué car le grand danger reste la pédophilie. Les adolescents les plus vulnérables sont une proie facile pour les pédophiles et les délinquants sexuels. Quant aux statistiques du ministère de la justice en France, elles montrent qu'une dizaine d'enfant par an sont victimes de violences sexuelles de la part d'un pédophile après l'avoir rencontré sur internet. C'est pourquoi il est essentiel d'avoir une bonne utilisation de ces réseaux pour ne pas avoir de mauvaises surprises,  qui parfois peuvent coûter très cher.

 

G.M et B.B., lycée Jean Rostand, Strasbourg.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.