Portfolio

Retour en images sur les 10 ans de Mediapart à la Friche la Belle de Mai à Marseille

Le 20 octobre, à l’occasion de ses 10 ans, Mediapart, Marsactu, Le Ravi et la Friche la Belle de Mai, ont organisé plus de quatre heures de débats autour de pollution de l’air, de la démocratie locale et des tiers-lieux.
  1. Droit de savoir, indépendance de la presse, combat pour l'égalité et devoir d'hospitalité ; Edwy Plenel a introduit la série de débats de la journée.

  2. Le premier débat portait sur "Investigation et démocratie locale" avec Benoît Gilles de Marsactu, Fatima Mostefaoui, coprésidente de Pas sans nous et militante de la cité des Flamants, Séverine Gil, présidente de l’association de parents d’élèves MPE13 et Raymond Avrillier, ancien élu écologiste de Grenoble et animé par Michel Gairaud, Rédacteur en chef du mensuel Le Ravi. (n.b : le podcast ci-dessous démarre à la 30e minute)

  3. La Friche la Belle de Mai est un vaste « terrain de jeu » de 45 000 m2. Ancienne manufacture de tabac, le lieu est peu à peu transformé en un immense espace d'expérimentation culturelle et artistique. 

  4. Avant le deuxième débat, l'Assemblée de la Plaine a été invitée à parler de son combat contre le projet de rénovation de la Plaine à Marseille, qu'elle ne considère ni collectif, ni participatif et encore moins populaire.

  5. Le deuxième débat portait sur "Pollution de l'air : Marseille étouffe" avec Sylvaine Goix, chargée de mission santé/environnement à l'Institut éco-citoyen pour la connaissance de la pollution, Dominique Robin, directeur d'Atmosud (ex Air Paca), Daniel Moutet, président de l'Association de défense et de protection du littoral du golfe de Fos (ADPLGF), Richard Hardouin, président du Collectif antinuisances L2 et animé par Jade Lindgaard de Mediapart et Julien Vinzent de Marsactu.

     

  6. Le troisième et dernier débat était proposé la Friche la Belle de Mai : «Tiers-Lieux, une autre fabrique du commun». Il était animé par Emmanuel Moreira de Radio Grenouille, avec Nicolas Détrie fondateur et directeur de l'association Yes We Camp et Julien Beller, architecte, fondateur et président de l'association le 6B.

     

  7. Tout au long de l'après-midi et de la soirée, Red, dessinateur, a croqué l'ensemble des débats. 

  8. Merci à toutes et à tous d'être venus aussi nombreux !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.