Du Niger à Pessoa, Navia va...

L'une des particularités de José Manuel Navia – dont nous publions dans le portfolio #6 de MediaVU' seize photos extraites de Diary of the Niger River–, est d'être aussi un grand connaisseur de la littérature.

L'une des particularités de José Manuel Navia – dont nous publions dans le portfolio #6 de MediaVU' seize photos extraites de Diary of the Niger River–, est d'être aussi un grand connaisseur de la littérature. Que ce soit en compagnie d'écrivains contemporains ou sur les traces d'écrivains qu'il admire, tels JD Sallinger (L'attrape cœur), Fernando Pessõa (le livre de l'intranquilité), García Márquez (Cent ans de solitude) à Juan Rulfo (Pedro Paramo), il propose régulièrement des voyages littéraires en images.

 

Sur le site de l'agence VU, on peut ainsi découvrir son reportage effectué à l'occasion du cinquantième anniversaire de la parution de Pedro Paramo, œuvre essentielle à la littérature hispanophone. Avec toujours cette attention portée à la densité des couleurs, José Manul Navia y explore les territoires mexicains qui ont inspiré l'écrivain Juan Rulfo dans ses quelques rares romans.

Photos extraites de Le Mexique profond…sur les traces de Juan Rulfo (2005)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.