Une lueur dans le tunnel ?

Une lueur dans le tunnel ?

La grande cause nationale de l’année 2010 sera la lutte contre les violences faites aux femmes a déclaré le gouvernement français. Pour preuve –s’il en fallait !- de l’importance du travail des associations de femmes et de la nécessité de leur apporter un soutien indéfectible et toujours plus grand, le premier ministre a lui-même déclaré, dans son discours du 25 novembre 2009, que c’était là « surtout la reconnaissance du travail effectué par les associations ». Cela fait en effet plus d’une vingtaine d’années que des femmes se mobilisent pour dénoncer la violence conjugale et créent des espaces où les femmes victimes de violence peuvent se réfugier et se reconstruire. Elles ont sans cesse déploré l’absence d’intérêt de la part des gouvernements et en conséquence l’absence de moyens mis en œuvre pour stopper cette situation dramatique. Les chiffres sont toujours aussi alarmants : tous les deux jours environ( !) une femme est tuée en France par l’homme qu’elle a choisi pour partager sa vie et pourtant les programmes d’éducation et de communication publique ne présentent pas le début d’une réflexion sur leur participation à la violence normalisée. La grande cause nationale sera-t-elle l’occasion de prendre le problème à sa source ? A suivre.

Fonds Pour les Femmes en Méditerranée

www.medwomensfund.org

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.