Billet de blog 30 mai 2008

Après Carrefour, la Chine boycotte Sharon Stone

Dans le billet précédent, nous faisions état du dérapage à Cannes de Sharon Stone à propos des victimes du Sichuan. Son interview (que vous pouvez revoir ici) avait été diffusée sur la chaine HongKongaise "Dragon Tv". Un malheur n'arrivant jamais seul, l'actrice a perdu ce jeudi son juteux contrat publicitaire avec Dior, la marque de luxe francaise très présente en Chine et dont elle est l'égérie. Sharon Stone n'a pas tardé à présenter publiquement ses excuses mais ses photos avaient déjà été décrochées depuis longtemps... comme sur le mur d'un immense centre commercial, visible depuis la rue piétonne de Nanjing, dans le centre ville de Shanghai.

Jordan Pouille
Journaliste reporter
Pigiste Mediapart

Dans le billet précédent, nous faisions état du dérapage à Cannes de Sharon Stone à propos des victimes du Sichuan. Son interview (que vous pouvez revoir ici) avait été diffusée sur la chaine HongKongaise "Dragon Tv". Un malheur n'arrivant jamais seul, l'actrice a perdu ce jeudi son juteux contrat publicitaire avec Dior, la marque de luxe francaise très présente en Chine et dont elle est l'égérie. Sharon Stone n'a pas tardé à présenter publiquement ses excuses mais ses photos avaient déjà été décrochées depuis longtemps... comme sur le mur d'un immense centre commercial, visible depuis la rue piétonne de Nanjing, dans le centre ville de Shanghai.

Sur Facebook, le groupe "Sharon should be stoned" ("lapidons Sharon") remporte un succès incontesté tandis que Dragon tv s'est engagé à ne plus diffuser de film avec la comédienne. Sur qq.com (le msn chinois) un sondage auprès de 300 000 internautes chinois révèle que 70.3% d'entre eux n'ont pas l'intention d'accepter ses excuses.

Lors de cette fameuse interview réalisée à Cannes lors du festival, Sharon expliquait que les victimes du Sichuan ne pouvaient n'en vouloir qu'à leur mauvais "karma" lié à leur façon de traiter les Tibétains.

Voici le communiqué de Dior Chine: "Nous ne sommes pas d'accord avec les propos douloureux de Sharon Stone et nous les regrettons sincerement. Dior a été une des premières marques internationales à entrer en Chine et a gagné l'affection et le respect des consommateurs. Nous ne soutenons absolument aucune remarque qui blesserait la population chinoise. Nous exprimons notre peine pour vos compatriotes qui ont perdu la vie dans le tremblement de terre à Wenshuan, Sichuan. Nous adressons une nouvelle fois notre compassion et nos condoléances aux victimes de ce désastre".

Quant à Carrefour, l'enseigne a regagné le coeur des chinois après avoir versé un millions d'euros aux victimes du séisme.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Moyen-Orient
Paris abandonne en Syrie trois orphelins de parents djihadistes
Depuis novembre 2019, trois enfants français sont placés dans un orphelinat de la capitale syrienne. Leurs parents, membres de l’État islamique, sont morts sur place. Après plusieurs mois d’enquête, nous avons réussi à retracer le parcours unique de ces orphelins.
par Céline Martelet
Journal — France
Extrême droite : la semaine de toutes les compromissions
En quelques jours, le parti de Marine le Pen s’est imposé aux postes clés de l’Assemblée nationale, grâce aux votes et aux lâchetés politiques des droites. Une légitimation coupable qui n’augure rien de bon.
par Ellen Salvi
Journal — France
Garrido-Corbière : « Le Point », un journal accro aux fausses infos
Une semaine après avoir dû admettre que les informations concernant le couple de députés Garrido-Corbière étaient fausses, l’hebdomadaire « Le Point » a été condamné en diffamation dans une tout autre affaire, en raison d’une base factuelle « inexistante ». Un fiasco de plus pour la direction de la rédaction, qui a une fâcheuse tendance à publier ses informations sans les vérifier.
par David Perrotin, Antton Rouget et Marine Turchi
Journal — France
« La Cité de l’ordre », dans la citadelle assiégée de la police
À l’école de police de Oissel (Seine-Maritime), et dans son village reconstitué pour l’entraînement des jeunes recrues, se révèle la vision du monde et de ses dangers telle qu’on l’enseigne aux forces de l’ordre. Ce film de 51 minutes, signé Antoine Dubos, a reçu le soutien de Tënk, la plateforme de documentaires d’auteurs, et de Mediapart.
par Tënk et Mediapart

La sélection du Club

Billet de blog
Sale « Tour de France »
On aime le Tour de France, ses 11 millions de spectateurs in situ (en 2019) et on salue aussi le courage de Grégory Doucet stigmatisant le caractère polluant de l’événement. Une tache qui s’ajoute à celle du dopage quand le Tour démarre ce 1er juillet à Copenhague, où l’ancien vainqueur 1996 rappelle la triche à peine masquée. (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Les dirigeants du G7 en décalage avec l’urgence climatique
Le changement climatique s’intensifie et s’accélère mais la volonté des dirigeants mondiaux à apporter une réponse à la hauteur des enjeux semble limitée. Dernier exemple en date : le sommet des dirigeants du G7, qui constitue à bien des égards une occasion ratée d’avancer sur les objectifs climatiques.
par Réseau Action Climat
Billet de blog
Chasse au gaspi ou chasse à l'hypocrisie ?
Pour faire face au risque de pénurie énergétique cet hiver, une tribune de trois grands patrons de l'énergie nous appelle à réduire notre consommation. Que cache le retour de cette chasse au gaspillage, une prise de conscience salutaire de notre surconsommation ou une nouvelle hypocrisie visant préserver le système en place ?
par Helloat Sylvain
Billet de blog
Aucune retenue : l'accaparement de l'eau pour le « tout-ski »
J'ai dû franchir 6 barrages de police et subir trois fouilles de ma bagnole pour vous ramener cette scandaleuse histoire de privatisation de l'eau et d'artificialisation de la montagne pour le « tout-ski » en Haute Savoie.
par Partager c'est Sympa