Réveil à Fessenheim

Jean Marie B. se retourne dans son lit, ouvre un oeil, puis l'autre ... et fait un bond "Merde, j'ai oublié de mettre les cadeaux sous le sapin ! Ah, ça doit être la cause du cauchemar ridicule que j'ai fait. Je pensais que tout sautait à la centrale ! Tu parles d'une connerie, on l'a arrêtée depuis un an ! Bon, je file en douce mettre les cadeaux, j'espère que personne ne s'est réveillé avant moi."

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.