Billet de blog 8 sept. 2012

Nouvelle vidéo des otages, employés et sous-traitants d’AREVA : les familles médiatisent l'affaire

Gaiga Kaunta
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

C'est un site mauritanien qui diffuse la vidéo. On y voit Pierre Legrand, Marc Feret, Daniel Larribe et Thierry Dol s'exprimertour à tour. Au second plan, des hommes dont on ne voit que le bas du corps tiennent des armes automatiques. Les quatre hommes ont été enlevés au Niger le 16 septembre 2010. Ils étaient en compagnie de 3 autres otages – l'épouse de M. Larribe, un Togolais et un Malgache – qui ont été relâchés depuis.

Eux n'ont pas eu cette chance et sont otages de l'un des chefs d'Al-Qaida au Maghreb islamique Abou Zeid. Tous sont employés de grandes entreprises françaises : Areva, Vinci et Sogea Satom. Le site Sahara Medias qui diffuse la vidéo est considéré comme un site d'information très fiable car il dispose d'un vaste réseau de correspondants dans la région. Selon Sahara Media, la vidéo a été tournée le 29 août, information que confirme l'un des otages, Daniel Larribe, en préambule de son message.

(source : http://www.lemonde.fr/afrique/article/2012/09/08/aqmi-diffuse-une-video-de-quatre-otages-francais_1757571_3212.html )

© saharamedias

 vidéo des otages d’Arlit, Niger, employés et sous-traitants d’AREVA (tournée le 29 août.)

La famille de Pierre LEGRAND brise le silence

Originaire de Couffé (44) Pierre Legrand a été enlevé, avec 3 autres personnes, il y a 2 ans presque jour pour jour, par Al Quaïda au Maghreb Islamique. Pour les familles c’est une attente insupportable. Elles ont décidé de parler et faire parler.

Marion, la fiancée de Pierre Legrand qui travaillait au Niger pour une filiale de Vinci, vit à Cherré dans la Sarthe.

Avec des amis ils ont décidé d’organiser une soirée de soutien dans le cadre du club de sport, Feelness. Prés de 100 personnes ont répondu à l’appel et ont suivi deux cours intensifs.

La famille reconnaît que depuis 2 ans, "on" leur avait demandé de ne pas s’exprimer pour ne pas gêner les négociations. Devant l’échec de cette stratégie elle a décidé de s’exprimer et de médiatiser l’affaire.

© France 3 Pays de la Loire


Pierre Legrand otage au Niger : sa fiancée... par France3PaysdelaLoire

Cinq mois de captivité pour Françoise Larribe, déjà deux ans pour son époux

Françoise Larribe et deux autres otages (un malgache et un togolais) ont été libérés le 23 février 2011, cinq mois après leur prise d'otage.
Les quatre autres otages toujours au mains d'Aqmi sont l'époux de Mme Larribe et trois autres Français.
Tous, à part Mme Larribe, étaient employés de Satom, sous-traitant d'Areva.

Le témoignage de Françoise Larribe sur RTL

"Nous évoquions le temps qui passe contre lequel on a aucune arme, qu'il nous faut accepter, et qu'il est parfois très difficile d'accepter parce que deux ans ça devient insupportable, c'est trop".


"On imaginerait que ce serait moins là, on pouvait pas penser que ça se prolongerait comme ça".


"On peut rien contre cette attente".


"Je ne suis resté 'que' cinq mois et demi. Ça nous paraissait déjà long""Les conditions de vie sont très difficiles : la vie dans le désert, la chaleur, le soleil, parfois les pluies".


"Je pense très très fort à eux quatre parce qu'ils traversent une période extrêmement difficile sur le plan climatique".


"Les dernières nouvelles sont celles que vous pouvez lire dans la presse. Ils sont en vie, ils résistent et on est persuadés qu'ils tiennent le coup parce qu'ils savent qu'on les attend".


"Nous avons une rencontre qui est prévue le 13 septembre, avec le président de la république François Hollande. Nous espérons qu'une solution politique sera trouvée rapidement".

(source : http://www.rtl.fr/actualites/international/article/otages-au-sahel-francoise-larribe-sur-rtl-deux-ans-ca-devient-insupportable-7752095253 )

_______________________________________________________

SOUTIEN AUX OTAGES DU SAHEL :

RETENEZ LA DATE DU 15 SEPTEMBRE 2012 à MEUDON

Dans le cadre du rassemblement pour les deux ans de captivité à MEUDON, nous vous proposons de porter le même T-Shirt en signe d’unité.

Vous trouverez deux versions à imprimer sur du papier transfert et à repasser sur un T-Shirt blanc.

Vous pouvez également imprimer ce visuel et l’afficher sur vos voitures ou tout autre support de communication. Merci à tous

Télécharger le visuel de l’affiche

http://www.otages-du-monde.com/base/IMG/soutien_otages_sahel_affiche_15_septembre.pdf

Affiche en Noir et Blanc

http://www.otages-du-monde.com/base/IMG/Affiche_soutien_otages_du_Sahel_noir_et_blanc.pdf

Un message de René ROBERT, le grand-père de Pierre LEGRAND, otage au Niger. Des précisions sur la journée de mobilisation du 15 septembre pour les 2 ans de captivité des 4 otages :

Bonjour,

Cela fera bientôt deux ans que notre petit-fils Pierre est retenu en otage au Sahel avec Daniel, Marc et Thierry ses collègues des entreprises Areva et Vinci.

Ils ont été enlevés sur leur lieu de travail à Arlit au Niger par AQMI qui les détient au Nord Mali. Après avoir respecté la discrétion souhaitée par les autorités pour “faciliter les négociations”, les familles constatent que ce silence n’a pas permis leur libération.

Les familles ont donc décidé d’appeler à une mobilisation pour que les otages français ne soient pas oubliés.

Nous sollicitons votre soutien. Chacun, selon vos possibilités...

Le 15 septembre prochain à 12H30, un rassemblement est prévu au parc du Tronchet -parking avenue du Maréchal Leclerc- à Meudon la Forêt ( ville de l’un des otages) en région parisienne.

Vous pouvez nous y rejoindre. Un car partira d’Ancenis le matin

(renseignements auprès de Maryline Bondu, tél : 02 40 04 82 34 )

Vous pouvez adresser un message de soutien à l’adresse suivante :

B. ROBERT-LAUR 22 rue du moulin des Challonges 44470 Thouaré sur Loire ou par e-mail : brigitte.robert-laur@wanadoo.fr

Il sera reporté sur un Livret le jour du rassemblement.

Vous pouvez aussi apporter une aide financière pour les actions engagées et prévues en envoyant un chèque à l’adresse ci-dessus en précisant

“Soutien aux 4 otages du Sahel” ou/et à Otages du Monde- 4 rue du petit Courtil Notre Dame de la Cour - 22410 Lantic.

Nous vous remercions de votre soutien, quel qu’il soit et surtout de vos pensées ou/et prières, selon vos convictions.

Ainsi, ensemble nous pourrons dire : “Nous ne les oublions pas”.

RMTH ROBERT

Les 4 otages français enlevés au Niger

De gauche à droite et de haut en bas: Daniel Larribe, Marc Feret, Thierry Dol et Pierre Legrand.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Europe
En Ukraine, des militantes viennent en aide aux « survivantes » de viols de guerre
Un collectif encore très confidentiel de victimes de violences sexuelles dans le Donbass, membre du réseau mondial SEMA, se mobilise en Ukraine pour repérer et accompagner les rescapées des viols commis par les soldats russes. Mediapart a pu les suivre.
par Rachida El Azzouzi
Journal
« Travail dissimulé » : la lourde condamnation de Ryanair confirmée en appel
La compagnie aérienne a été condamnée, en appel, à verser 8,6 millions d’euros de dommages et intérêts pour « travail dissimulé ». La firme irlandaise avait employé 127 salariés à Marseille entre 2007 et 2010, sans verser de cotisations sociales en France. Elle va se pourvoir en cassation.
par Cécile Hautefeuille
Journal
Sur les réseaux sociaux, les jeunes chercheurs obligés de « se vendre »
Précaires et soumises à une concurrence croissante, les nouvelles générations de chercheurs sont incitées à développer leur « marque » personnelle sur Twitter, Instagram voire TikTok. Non sans effets pervers.
par Aurélien Defer
Journal — Santé
Clinea, la psychiatrie très lucrative façon Orpea
Les cliniques psychiatriques Clinea sont la filiale la plus rentable d’Orpea. Elles profitent des largesses de l’assurance-maladie, tout en facturant un « confort hôtelier » hors de prix à leurs patients. Pour les soins et le management, le modèle est un copié-collé du groupe.
par Caroline Coq-Chodorge

La sélection du Club

Billet de blog
Ce qu'on veut, c'est des moyens
Les salarié·es du médicosocial se mobilisent à nouveau les 31 mai et 1er juin. Iels réclament toujours des moyens supplémentaires pour redonner aux métiers du secteur une attractivité perdue depuis longtemps. Les syndicats employeurs, soutenus par le gouvernement, avancent leurs pions dans les négociations d'une nouvelle convention collective avec comme levier le Ségur de la santé.
par babalonis
Billet de blog
Macron 1, le président aux poches percées
Par Luis Alquier, macroéconomiste, Boris Bilia, statisticien, Julie Gauthier, économiste dans un ministère économique et financier.
par Economistes Parlement Union Populaire
Billet de blog
Destruction du soin psychique (2) : fugue
Comment déliter efficacement un service public de soins ? Rien de plus simple : grâce à l'utilisation intensive de techniques managériales, grâce à l'imposition d'un langage disruptif et de procédures conformes, vous pourrez rapidement sacrifier, dépecer, puis privatiser les parties rentables pour le plus grand bonheur de vos amis à but lucratif. En avant toute pour le profit !
par Dr BB
Billet de blog
par Bésot