Le nu, cléaire, rend forcé

Plus d' équipes cynophiles ( une équipe cynophile est une équipée entre un chien et son militaire ) , gendarmes tasérisés, 100 nouvelles caméras, clôtures vérifiées et renforcées, ah que voilà des bonnes mesures pour sécuriser encore plus les centrales nucléaires, comme l’a annoncé Mister Guéant-Trax ( oui Trax c’est son deuxième nom, Wikipédia ne le sait pas encore) , après avoir visité la centrale nucléaire d’Avoine, près de Chinon, avec sieur Proglio. C’est vrai monsieur le ministre et monsieur le président d' EDF que vos centrales sont de vraies passoires puisque des militants de Greenpeace ont pu y planter une tente pendant environ 20 heures et que d’autres ont carrément accroché une banderole sur un réacteur à l’intérieur d’une centrale, ça fait peur. Ca, vous ne l’avez pas encore digéré, hein ? Et nous, militants anti-nucléaires, vous ne pouvez pas savoir le bien fou que cette nouvelle a causé dans nos rangs clairsemés mais déterminés !

« Les gendarmes vont disposer d'un matériel plus adapté, notamment les controversés pistolets à impulsion électrique, de type Taser, pour les intrusions "non terroristes" » dit le ministre . Ah ça j’aime bien. Exemple.

 

Première version/ T’as des intrus qui s’introduisent dans des centrales, alors le chef gendarme dit à ses gars gendarmes :

« Bon vous avez préparé les Taser ?

- Oui, chef !

– ok, j’interrogationne les intruseurs ? Intruseurs ! êtes-vous des terroristes ?

- oh ben non on n’est pas des terroristes, on est des militants greenpeace

- font ch… ces pets verts ! gendarmes, faites-les taire ! taserez-les !

- euh chef ! greenpeace ça veut dire paix verte euh .. pas pet comme un prout vert !

( rires étouffés) ( silence )

- bon vous là on réglera ça plus tard, je vais vous apprendre à faire le mariole en anglais, et vous alors, terroristes ou pas ?

- ben non, on est non violents nous

( silence)

- non violents non violents …moi aussi je suis non violent mais j’obéis aux ordres allez zou hop un bon coup de Taser et oust ! et pan ! et n'oubliez pas de leur relever leur adn !«

La presse titre le jour-même. « Des militants de Greenpeace qui ont voulu s’introduire dans la centrale d’Avoine ont été brutalement arrêtés par les forces de l’ordre ; celles-ci ont employé leurs Taser pour les neutraliser. Bilan : 5 manifestants grièvement blessés »

 

Deuxième version/ Ca commence pareil.

« Bon vous avez préparé les Taser ?

- oui chef « bla bla bla etc

- drikhasschtan manivelo beltchozigt apoilkour c’veinuhsk marcthipoï

- ils parlent une drôle de langue, vous là le mariole en anglais, qu’est ce que ça vous inspire ?

- euh je ne connais pas cette langue

- ah ben voilà vous faites le moins le malin, alors c’est des terroristes parce que les Greenpeace ils parlent français

- chef ! c’est un mouvement international Greenpeace ils peuvent parler beaucoup de langues, si ça se trouve ce sont des militants du Trutchezkistan

- ah ouais mais vous allez arrêter de me faire passer pour un abruti vous ? allez on les neutralise, arme au poing, tir groupé, feu ! «

Le soir même, tous les média planétaires titraient : « Enorme bavure à la centrale d’Avoine en France. Des gendarmes abattent 4 militants de Greenpeace. Une enquête est ouverte. «

 

Troisième scénario/

« Bon vous avez préparé les Taser ?

- Oui, chef !

– ok, j’interrogationne les intruseurs ? Intruseurs ! êtes-vous des terroristes ?

- absolument et on vous faire exploser votre putain de centrale

- euh euh c’est une blague vous êtes des militants du trukédirian, du tchteurdian enfin de greenpeace

- Trutchezkistan chef

- vous je vous conseille de la fermer, allez camarades militants fumons le calumet de la paix… verte ah ah ah ah ah ah ( il tombe, raide mort de rire)

Consternation générale chez les forces de l’ordre, qui entendent juste avant leur fin soudaine: « faites votre prière on va vous la faire exploser votre putain de centrale «

 

Si je peux me permettre un léger commentaire, ce fut un mauvais choix que l’implantation d’une centrale à Avoine, car l’avoine est souvent folle. Deuxième réflexion : le Taser est controversé car il est dangereux, c'est un fait incontestable. Essayez donc de recouvrir les manifestants de filets de pêcheur comme en employaient les gladiateurs, ils sont beaucoup moins agressifs …

 

Ces joyeusetés concoctées par mister Guéant-Trax coûteront la bagatelle de plusieurs centaines de millions d'euros. Je suggère à notre ministre de faire budgéter combien nous coûteraient de gigantesques dômes inattaquables, inaltérables et repousseurs d’avions kamikaze et autres missiles au dessus de chaque centrale française.

( pffuupfu, je pouffe)

Qu’il réfléchisse au plus vite également à l’éventualité de bétonner largement et très profondément autour de chaque réacteur , et sous chaque réacteur, pour tenter de limiter explosions et fuites radioactives.

(re-pffuupfu, je re-pouffe)

Qu’il relève d’une dizaine de mètres les berges des centrales près de la mer et bétonne également toutes les failles sismiques, en espérant que jamais une vague tempêtueusement géante ou un tremblement de terre ne fracture nos centrales implantées sur ces failles. ( re-re-pffuupfu, je re-re-pouffe)

Combien de milliards d’euros ? Votre calculette ne peut calculer pareilles sommes ? Ah vous dites que ce n’est pas la peine car ce sont de scénarii inenvisageables dans nos vertes vallées ?? Répétez-moi ça encore que je m’esclafasse .

Jaune. Vous nous faites rire jaune. Comme l’écharpe jaune que portent les japonais et tout autre habitant de la planète en signe de solidarité avec le peuple nippon. La planète s’est soudainement rétrécie. Nous sommes tous des habitants de Fukushima, y compris vous monsieur le ministre.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.