Gaiga Kaunta
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Nouvel opus de Michel Gueritte :-))

(http://www.villesurterre.eu/index.php )

VATICAN  -  MERCREDI 9 JANVIER


« Verita de terra orta est ! » ‑ “La véritéa germé de la terre ! » (Ps 85, 12)



Le Pape est attendu à BURE (Meuse)



Lors de sa visite ad limina, au Vatican,
Monseigneur Marc STENGER,
évêque de Troyes et Président de Pax Christi France a longuement échangé avec Benoît XVI.
Marc STENGER a même confié à l’est-éclair (quotidien de l’Aube) que le dialogue a été riche :

http://www.lest-eclair.fr/article/a-la-une/mgr-stenger-en-visite-ad-limina-aupres-du-pape-benoit-xvi

Le 15 novembre 2012, à 11 heures, les évêques de Troyes et de Langres et neuf autres pasteurs des provinces du Grand-Est
ont pu s’entretenir librement avec sa Sainteté.

http://eucharistiemisericor.free.fr/index.php?page=1511121_ad_limina

Sentez-vous très libres de poser toutes vos questions.” avait déclaré le Pape.

Marc STENGER, évêque de Troyes, et Philippe GUENELEY, évêque de Langres
après avoir fait le bilan de cinq années difficiles sur le plan des préoccupations pastorales
se sont empressés d’aborder un sujet qui interpelle les paroissiens des départements de l’Aube, de la Haute-Marne et de la Meuse :
l’enfouissement des déchets nucléaires FA-VL à SOULAINES (Aube), et MAVL-HA à BURE (Meuse).
Ils ont alors présenté au Pape le travail du groupe de réflexion ETHIQUE et GESTION DES DECHETS NUCLEAIRES :

http://www.villesurterre.eu/images/ethique-fascicule-complet-coul-sans-p-blanche.pdf





Effectivement Marc STENGER est un spécialiste des questions environnementales et écologiques.
En avril 2011, au lendemain de la catastrophe de Fukushima, il avait rappelé à Lourdes :

La bible est un trésor pour celui qui veut réfléchir aux relations entre l'homme et la création.
Il faut aider l'homme à penser sa place dans le monde en prenant en compte les quatre liens qui l'unissent à la création :
Dieu créateur, le monde, ses frères, les autres hommes et ses fils, les générations futures.”


http://www.eglise.catholique.fr/conference-des-eveques-de-france/organisation/assemblees-plenieres/assemblee-pleniere-d-avril-2011/environnement-et-ecologie-mgr-stenger-plaide-pour-une-solidarite-radicale-11595.html

Le 7 novembre dernier, lors de la dernière Conférence des évêques à Lourdes, Marc STENGER a organisé une conférence de Presse
qui s’est déroulée dans la clandestinité,
comme l’a avoué Monseigneur François MAUPU, l’autorité de l’évêché de Verdun, dont dépend BURE :

http://www.la-croix.com/Religion/Urbi-Orbi/France/L-Eglise-apporte-sa-contribution-au-debat-public-sur-la-gestion-des-dechets-nucleaires-_NG_-2012-11-07-873067





Le Pape, qui rappelons le, ne peut renier ses origines, aurait une sensibilité assez proche du parti vert allemand (Die Grünen)
et suivrait de très près la question de l’enfouissement des déchets nucléaires.
Il aurait des dossiers complets sur ASSE et GORLEBEN.
Son entourage confirme que parmi les 82 “cartons” de documents saisis dans les deux appartements de fonction du majordome Paolo GABRIELE,
au Vatican et à Castel Gandolfo, figurait un dossier complet sur le projet CIGéo à BURE.

http://www.lefigaro.fr/international/2012/10/02/01003-20121002ARTFIG00346-vatican-reprise-du-proces-eclair-du-majordome-du-pape.php

Excédé par trop de communications contradictoires,
agacé notamment par les “Lügen” (mensonges) voire les manipulations concernant le potentiel géothermique de BURE,

http://www.villesurterre.eu/images/stories/bure-121229-geothermie-est-republicain.pdf

interpelé par le contenu du site www.cigeo.com,
qu’Il consulte régulièrement grâce à sa toute nouvelle tablette numérique,
le Pape a décidé :
- de se forger sa propre opinion,
- de venir à BURE rencontrer les acteurs du Débat public,
- et de descendre à 500 mètres, dans les enfers du laboratoire.



N’oublions pas que Joseph Ratzinger, plus intéressé par la théologie que par la géologie,est un adepte de la théorie de la révélation.
La révélation a une dimension subjective ou personnelle
parce qu'elle n'existe que s'il y a quelqu'un pour la recevoir :
Là où il n'y a personne pour percevoir une révélation, il ne s'est produit aucune révélation, parce qu'aucun voile n'a été ôté
Le Pape entend donc venir soulever le voile qui cache la vérité de CIGéo et percevoir une révélation...

Interrogée, la direction de l’ANDRA à BURE tout comme à CHATENAY-MALABRY est dans le flou
et se refuse à tout commentaire.
On sait simplement que les techniciens ascensoristes travaillent à la sécurisation
et à la mise en conformité des deux monte-charges pour qu’il soient aux normes “papamobile”.

Selon Marc STENGER, la date de la visite du Pape à BURE n’est pas encore fixée,
mais devrait se situer avant le début du Débat public...
La CNDP se réunirait le 6 février prochain.

L’abbé Pascal LESEUR, membre du groupe de réflexion et curé de Joinville et de Saudron (Haute-Marne)
aurait aimé que le Pape puisse venir le 17 janvier 2013.
Il aurait pu alors participer à la conférence-débat
ETHIQUE et GESTION DES DECHETS NUCLAIRES
qui se déroulera dans la Salle des Fêtes de Joinville à 20 h.


De notre envoyé spécial à Rome :
M.G.



"Avant de quitter Rome..."

Le 20 novembre, les neuf évêques de l'Est de la France ont écrit à leurs diocésains et amis pour décrire le climat "confiant et fraternel",
dans lequel ils ont fait part au Pape et à ses collaborateurs, de leurs "engagements dans l’Eglise et dans la société,
la crise que nous traversons et les difficultés propres aux jeunes générations
".
"Le Pape nous a appelés à ne céder ni au découragement ni au repli" soulignent-ils avant de conclure :
"Cette visite ad limina nous a confortés dans notre appel, dans notre mission de pasteurs
et de responsables vis à vis des générations futures.
Elle nous a renouvelés dans notre amour de l’Eglise et notre communion avec le successeur de Pierre
".

PS :
Vous pouvez commander le fascicule
ETHIQUE et GESTION DES DECHETS NUCLAIRES
que le Pape a dévoré,
en le demandant à :
ethique@villesurterre.com

2 euros + 2 euros de frais d’expédition

ETHIQUE
8 route de SOULAINES
10200 VILLE-SUR-TERRE

par chèque
où par PayPal :

http://www.villesurterre.eu/index.php?option=com_content&task=view&id=23&Itemid=112

Vous pouvez organiser dans tout l’hexagone des conférences-débats
à partir de la thématique développée dans le document.


Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Agriculture
Politique de l’eau : il faudra « passer par des interdictions »
La carte n’a pas bougé depuis cet été : 93 départements sont toujours en alerte sécheresse et de nombreux arrêtés empêchent les prélèvements d’eau habituels. L’agriculture pourra-t-elle continuer de consommer comme avant ? Entretien.
par Amélie Poinssot
Journal — Agriculture
Changeons cette agriculture prédatrice
L’été est terminé. Mais la sécheresse continue. Les nappes souterraines mettront des mois à retrouver leur niveau normal. Il est temps de réduire la consommation d’eau de l’agro-industrie. Parti pris en vidéo.
par Amélie Poinssot
Journal — Défense
Défense française : le débat confisqué
Le ministre des armées répète que les questions militaires sont l’affaire de tous. En France, en 2022, tout le monde n’est pourtant pas invité à en débattre.
par Justine Brabant
Journal
« Bloc syndical » policier : un mariage scellé par Alliance et béni par Darmanin
Treize syndicats de police ont annoncé leur rapprochement en vue des prochaines élections professionnelles. Mercredi, à la Bourse du travail de Paris, le ministre de l’intérieur s’est félicité de cette union née à l’initiative d’Alliance, une organisation très ancrée à droite.
par Pascale Pascariello

La sélection du Club

Billet de blog
Il n’y a pas que la justice qui dit le juste
Dans les débats sur les violences sexistes et sexuelles, il y a un malentendu. Il n’y a pas que l’institution judiciaire qui dit le juste. La société civile peut se donner des règles qui peuvent être plus exigeantes que la loi. Ce sont alors d’autres instances que l’institution judiciaire qui disent le juste et sanctionnent son non respect, et ce n’est pas moins légitime.
par stephane@lavignotte.org
Billet de blog
La diffamation comme garde-fou démocratique ?
À quoi s’attaque le mouvement #MeToo par le truchement des réseaux sociaux ? À la « fama », à la réputation, à la légende dorée. Autrement dit à ce qui affecte le plus les femmes et les hommes publics : leur empreinte discursive dans l’Histoire. Ce nerf sensible peut faire crier à la diffamation, mais n’est-ce pas sain, en démocratie, de ne jamais s’en laisser conter ?
par Bertrand ROUZIES
Billet de blog
Ceci n'est pas mon féminisme
Mardi 20 septembre, un article publié sur Mediapart intitulé « Face à l’immobilisme, les féministes se radicalisent » a attiré mon attention. Depuis quelque temps, je me questionne sur cette branche radicale du féminisme qu’on entend de plus en plus, surtout dans les médias.
par Agnès Druel
Billet de blog
Violences en politique : combats anciens et avancées récentes
Même si les cellules de signalement sont imparfaites, même si le fonctionnement de certaines d’entre elles semble problématique à certains égards, aujourd’hui, une organisation politique ou syndicale qui ne dispose pas a minima de ce mécanisme interne n’a plus aucune crédibilité sur le sujet des violences faites aux femmes. 
par eth-85