Nucléaire : la valse des milliards....

Le 31 janvier 2012, est attendu un rapport de la Cour des Comptes "concernant les coûts à venir du programme nucléaire français, et notamment le démantèlement des centrales et la gestion des déchets.".

"Nucléaire : le rapport qui va jeter le trouble dans la campagne"

Loin de clore le débat actuel sur le nucléaire en France, le rapport que va publier fin janvier la Cour des comptes sur les coûts de cette industrie ne fera que le lancer. Les conclusions - d'une version non définitive - de ce rapport, que La Tribune s'est procurées, sont sans ambiguïté. Prolixe sur les coûts du passé (construction du parc, recherche) et actuels (maintenance, exploitation), la Cour fait part des "incertitudes importantes" sur les coûts à venir, liés en particulier au démantèlement des centrales et à la gestion des déchets de longue durée. Confortant ainsi l'un des principaux arguments des opposants au nucléaire"

[...]

Lire l'article de "latribune.fr" en cliquant ici,

 

ainsi que celui-ci sur Rue 89 : "Nucléaire : la Cour des comptes pointe timidement des « incertitudes »"

"La Cour estime que les charges liées au démantèlement s'élèveront à 22 milliards d'euros. Ces chiffres, souligne la Cour, doivent être considérés « avec la plus grande précaution ».

La Cour demande ainsi à EDF de réajuster ses calculs de provisions pour le démantèlement et de recourir à une expertise indépendante à ce sujet.

Il en va de même pour les provisions concernant le traitement des déchets, qui ne sont « pas stabilisées ». Et pour cause, les calculs des coûts sont basés sur un devis de 2003, qui a doublé (de 15 à 35 milliards d'euros) depuis."

 

Cliquer ici, pour lire l'article complet.

 

Un article aussi sur le site de "Sud-Ouest" : "Le voile se lève sur les vrais coûts du nucléaire "

 

"La Cour des comptes remettra son rapport sur les coûts complets de la filière le 31 janvier. Ses premières évaluations commencent à « fuiter ».  Le programme nucléaire français aurait coûté près de 230 milliards d’euros"

 

cliquer ici

 

* * *

 

Nous apprenons par ailleurs, sur le site de "latribune.fr" également : "60 milliards d'euros pour le démantèlement des onze premières centrales britanniques"

[...]

"Le tout doit coûter au total un peu plus de 49 milliards de livres (60 milliards d'euros), selon les derniers calculs de la NDA. Mais le prix varie fortement d'une année à l'autre. En 2009, l'estimation n'était que de 45 milliards de livres (55 milliards d'euros), preuve de l'incertitude qui demeure autour de ce sujet.

Un autre débat domine les futures centrales d'EDF. L'électricien français s'est engagé à payer lui-même le coût du démantèlement des nouveaux EPR, mais le gouvernement a finalement accepté d'y mettre un plafond. Le montant maximum est censé être nettement supérieur au prix réel, mais c'est difficile à dire avec certitude, la facture finale n'étant connue que dans quatre-vingts ans..."

 

Cliquer ici pour lire l'article en entier.

 

PROLONGATION-PARC-NUCLEAIRE.jpg

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.