Gaiga Kaunta
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Par le  CEDRA

CEDRA

Collectif contre l’enfouissement des déchets radioactifs

Co-fondateur de 'Bure-Stop'

Co-fondateur de la 'Fédération Grand-Est STOP Déchets Nucléaires'

Membre du ‘Réseau sortir du nucléaire’

Membre de la CRIIRAD

BP 17 - 52101 SAINT DIZIER Cedex - FRANCE

Téléphone-répondeur-fax : (33) 03 25 04 91 41 /  06 66 959 777

cedra.org@orange.fr / www.burestop.eu - www.villesurterre.com - www.stopbure.com - facebook

Sagesse – Ethique – Honnêteté

Voilà 3 mots qui ont disparu chez ces gens-là

Les argumentaires s’empilent : géologiques, techniques, éthiques…

Les catastrophes se multiplient sur les sites d’enfouissement : Asse, Stocamine, Yucca Mountain…

Les irresponsables sont débordés par leur nucléaire « propre » : La Hague, Soulaines, Morvilliers, Bure, FVAL

 A nous de CHOISIR :

SUBIR ou AGIR !

 Le Monde / Hervé Kempf                  9.02.13

http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/02/09/foi-de-ps-ump_1829605_3232.html

 Foi de PS-UMP !Rien ne change. La visite qu'a faite, lundi 4 février à Bure (Meuse), site envisagé pour le stockage des déchets nucléaires, Mme Batho, ministre PS de l'écologie, fut un plaisant exercice de conformisme nucléariste. Vous auriez remplacé Mme Batho par Mme Kosciusko-Morizet, ou toute autre personnalité de l'UMP qui sera ministre au prochain tour, le discours aurait été le même : "La solution de l'enfouissement des déchets nucléaires est la plus sûre."

 Que cela plaise ou non aux habitants de l'est de la France, héberger la grande poubelle nucléaire du pays sera leur destin, foi de PS-UMP ! Certes, un "débat public" aura lieu. Il devait commencer tout de suite. La décence a contraint à le reculer en mai, après le "débat sur la transition énergétique", qui s'annonce comme une pesante farce destinée à épater les gogos. Osera-t-on esquisser l'hypothèse que la conclusion en est prévisible ? "Nous allons diversifier le bouquet énergétique, mais il faut conserver le nucléaire", foi de PS-UMP !

 Rien ne peut entamer la conviction monolithique des classes dirigeantes françaises que le nucléaire est de l'ordre de la fatalité historique. Ni le récent vote des élus de Cumbria, en Angleterre, rejetant la perspective de voir enfouis chez eux les déchets nucléaires - renvoyant à la case départ la question des déchets britanniques, toujours ingérables - ni l'exemple de l'Allemagne, promue en permanence comme modèle de tout, sauf en ce qui concerne l'énergie, alors qu'elle affiche une détermination sans faille à sortir du nucléaire. Ni, on le craint, la publication le 6 février par l'Institut de recherche et de sûreté nucléaire (IRSN) du coût que pourrait avoir un accident sur un réacteur français : 120 milliards d'euros pour un accident grave, 430 milliards (ou 20 % du PIB d'une année) pour un accident majeur.

 Un accident ? Ce qui s'est passé au réacteur de Penly (Seine-Maritime), le 5 avril 2012, devrait intéresser ceux qui ne sont ni sourds ni aveugles. A la suite d'un incendie, le réacteur a dû être mis à l'arrêt pendant plus de trois mois. Il a fallu toute l'obstination du collectif Stop EPR pour montrer que la cause en était une bête erreur d'un opérateur. Pas grave, n'est-ce pas ? Et voilà que Jean-Louis Basdevant, professeur à Polytechnique pendant trente-cinq ans, explique qu'à Fessenheim (Haut-Rhin) "tous les éléments concourent à favoriser le risque d'un accident avec fusion du coeur".

Un accident ? Impossible en France, foi de PS-UMP !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Covid : Blanquer a annoncé le nouveau protocole des écoles depuis Ibiza
Les vacances de fin d’année du ministre, mis en cause pour sa gestion tardive de la crise sanitaire, suscitent depuis plusieurs jours des tensions au sein du gouvernement. Son entretien polémique au « Parisien », qui a provoqué la colère des enseignants, a en réalité été réalisé depuis l’île des Baléares, a appris Mediapart. Ce qui avait été caché. 
par Antton Rouget et Ellen Salvi
Journal
Nucléaire et transition climatique : les éléments clés du débat
Le nucléaire peut-il être une énergie de transition climatique ? Alors que les candidats à l’élection présidentielle ont tous un avis tranché sur la question, nous tentons ce soir de dépassionner le débat avec nos deux invités, Cyrille Cormier, ingénieur, spécialiste des politiques énergétiques et climatiques, et Nicolas Goldberg, senior manager énergie chez Colombus Consulting.
par à l’air libre
Journal
Zemmour et CNews condamnés pour injure raciste et provocation à la haine
Lundi, le tribunal correctionnel de Paris a condamné Éric Zemmour, désormais candidat à l’élection présidentielle, à 10 000 euros d’amende pour ses propos sur les mineurs étrangers non accompagnés, qui visaient à « susciter un élan de rejet et de violence » contre l’ensemble des personnes immigrées, d’après le jugement. Le directeur de la publication de CNews écope de 3 000 euros d’amende.
par Camille Polloni
Journal — France
Une figure du combat contre le harcèlement scolaire est visée par une plainte pour « harcèlement »
Fondatrice de l’association Marion la main tendue, Nora Fraisse se voit reprocher par une dizaine d’anciennes bénévoles, stagiaires ou services civiques d’avoir eu un comportement toxique envers de proches collaborateurs. D’après notre enquête, l’une d’elles a déposé plainte pour « harcèlement ».
par Prisca Borrel

La sélection du Club

Billet de blog
La gauche et l’éducation : l’impensé des savoirs scolaires
D’un débat entre représentants des candidats de gauche et de l’écologie sur l’éducation ressort l’impensé partagé des savoirs scolaires.
par Jean-Pierre Veran
Billet de blog
Lettre ouverte à Jean-Michel Blanquer en 31 points
Le vendredi 14 janvier 2022, vous avez déclaré « je ne suis pas parfait, je fais des erreurs… ». La liste des erreurs est longue. Une lettre d'une professeur de Lycée Pro, qui décline la longue liste des excuses qui serait nécessaire à Blanquer, bien plus que ce que le mouvement des derniers jours lui a arraché du bout des lèvres.
par Samy Johsua
Billet de blog
Université et Recherche, fondements d'une VIème République, démocratique et sociale
Emmanuel Macron a prononcé un discours au congrès de la conférence des présidences d’Universités ce jeudi 13 janvier, dans lequel il propose une réforme systémique de l’université. Des chercheurs et enseignants-chercheurs membres du parlement de l’Union Populaire, des députés, ainsi que des membres de la communauté universitaire lui répondent.
par Membres du parlement de l’Union Populaire
Billet de blog
De la grève, de l'unité syndicale et de sa pertinence
Attention : ce billet n'est pas anti-syndicaliste. Il sera peut-être qualifié comme tel par des gens qui ne savent pas lire. Je laisse volontiers ceux-là dans leur monde noir et blanc. Je suis syndiqué et j'invite tout le monde à l'être. Sans syndicats nous mourrons. On n'aimerait juste pas mourir avec. 
par Jadran Svrdlin