poppie
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Communiqué par "les cyber-acteurs"

Une enquête publique a lieu en ce moment ( du 13 avril au 18 mai 2015) dans les mairies
de la Hague dans un rayon de ...5 km autour de lʼusine. AREVA NC y présente une demande de modification de lʼINB 116 (UP3-A), visant à doubler la capacité dite “dʼentreposage”, mais
en fait, de stockage des déchets vitrifiés produits par lʼusine. C'est l'histoire d'un "entreposage" qui ne veut pas dire son nom : poubelle atomique ...
    
" La capacité totale de “lʼentreposage” existant ne peut couvrir les besoins que
jusquʼen ...2017 et nécessite donc une extension rapide, prévue en deux temps. Dès
2016-2017, mise en service dʼune seconde alvéole dans un atelier déjà existant puis dans un second temps, entre 2018 et 2022, construction dʼun nouveau bâtiment.
Un “entreposage “de déchets qui ne veut pas avouer son nom : poubelle atomique!
En France, les sites de stockage des déchets de faible activité de surface sont saturés. La
recherche des sites pour les déchets Moyenne activité à vie longue (MAVL) nʼa pas abouti. Le projet CIGEO, à BURE, dans la Meuse, pour le stockage profond des déchets haute activité à vie longue (HAVL), qui devait être opérationnel pour 2015,1 ne lʼest pas.
" Il ne le serait pas avant 2050 et pour les déchets HAVL, pas avant 2070 et plus !
Les documents de lʼenquête affirment pudiquement quʼil faut donc continuer “lʼentreposage” après 2017.
La capacité actuelle “dʼentreposage” est de 12348 conteneurs dans lʼINB 116 et de 4500 dans lʼINB 117.
AREVA NC demande une capacité supplémentaire de 12636 conteneurs et prévoit “ une
durabilité des installations.... centenale” !!!
Quand un entreposage est prévu dʼemblée pour une si longue durée, il devient de fait un stockage qui refuse de dire son nom ! Lʼusine de la Hague est bien une poubelle atomique , comme nous le disions déjà dans les années 70 !
A lire 3 pages  documentées du CRILAN déposées à l'enquête qui
* protestent contre le doublement de cette capacité
* dénoncent l'hérésie du retraitement-extraction du plutonium inutile, polluant, dangereux
* dénoncent le risque encouru avec plus d'une centaine de coeurs de réacteurs entreposés
http://www.cyberacteurs.org/pdf/Enquete-publique-La-Hague.pdf   
Merci de faire parvenir votre indignation  avant le 18 mai à Patrick OPEZZO,  Commissaire enquêteur /
Vous lui demandez l'arrêt du retraitement-extraction du plutonium, (d'autant plus qu'AREVA est en faillite, ) cela évitera de doubler la capacité de la poubelle atomique de la Hague pour au moins 100 ans afin d'accueillir 25 000 conteneurs.
Plutot que d'extraire le plutonium, les autres pays stockent sur site les combustibes usés.

Par courrier électronique :enquetepublique-inb116-arevanc@beaumont-hague.fr
Par courrier postal :

enquête extension stockage de la Hague- Mairie de
Beaumont La Hague 41 rue Jallot- 50440 Beaumont-La Hague

Vous ferez connaître votre point de vue au Commissaire Enquêteur et à Cyber @cteurs pour nous permettre de mesurer l'impact de cette action.
* * * * * * * * *
Prénom, Nom
Adresse
Code postal, commune
Monsieur le Commissaire Enquêteur
Par la présente, j'ai l'honneur de demander l'arrêt du retraitement-extraction du plutonium,
 (d'autant plus qu'AREVA est en faillite ) : cela évitera de doubler la capacité de la poubelle
 atomique de la Hague pour au moins 100 ans afin d'accueillir 25 000 conteneurs.
Ce faisant je tiens à dénoncer l'hérésie du retraitement-extraction du plutonium inutile, polluant, dangereux et le risque encouru avec plus d'une centaine de coeurs de réacteurs entreposés.
Sollicitant un avis négatif de votre part, je vous prie d'agréer mes sincères salutations.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Un chirurgien de l’AP-HP cherche à vendre aux enchères la radio d’une blessée du 13-Novembre
Le chirurgien Emmanuel Masmejean a mis en vente sur un site d’enchères pour 2 700 dollars la radio d’une survivante du Bataclan, sur laquelle on voit une balle de Kalachnikov. Après l’appel de Mediapart, il a retiré le prix dans son annonce. L’AP-HP qualifie la publication du professeur Masmejean de « problématique, choquante et indécente ».
par Matthieu Suc
Journal — Gauche(s)
Le Titanic Hidalgo fait escale à Aubervilliers
Dans une salle à moitié vide, la candidate socialiste à la présidentielle a estimé que le combat n’était pas perdu, même si la voie est « ardue et semée d’embuche ». En interne, certains la jugent déjà sans issue.
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal
Le PS et les quartiers populaires : vingt ans de trahison
Le Parti socialiste poursuit sa lente dislocation dans les quartiers populaires. En Île-de-France, à Évry-Courcouronnes et Aulnay-sous-Bois, les désillusions traduisent le sentiment de trahison.
par Hervé Hinopay
Journal
Les défections vers Zemmour ébranlent la campagne de Marine Le Pen
Le départ de Gilbert Collard, après ceux de Jérôme Rivière ou Damien Rieu fragilise le parti de Marine Le Pen. Malgré les annonces de prochains nouveaux ralliements, le RN veut croire que l’hémorragie s’arrêtera là.
par Lucie Delaporte

La sélection du Club

Billet de blog
La parole des femmes péruviennes
Dans un article précédent, on a essayé de comprendre pourquoi le mouvement féministe péruvien n'émergeait pas de manière aussi puissante que ses voisins sud-américains. Aujourd'hui on donne la parole à Joshy, militante féministe.
par ORSINOS
Billet de blog
Entre elles - à propos de sororité
Sororité, nf. Solidarité entre femmes (considérée comme spécifique). Mais du coup, c'est quoi, cette spécificité ?
par Soldat Petit Pois
Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022.
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin
Billet de blog
Malaise dans la gauche radicale - Au sujet du féminisme
L'élan qui a présidé à l’écriture de ce texte qui appelle à un #MeToo militant est né au sein d'un groupe de paroles féministe et non mixte. Il est aussi le produit de mon histoire. Ce n’est pas une déclamation hors-sol. La colère qui le supporte est le fruit d’une expérience concrète. Bien sûr cette colère dérange. Mais quelle est la bonne méthode pour que les choses changent ?
par Iris Boréal