Billet de blog 18 avr. 2015

Cuve de l'EPR : révélations grâce à un document confidentiel EDF

Mise à jour 19/4/2015 : EPR : les graves défauts avoués en avril 2015 étaient-ils connus avant la pose des cuves à Flamanville et Taishan ?- L'Observatoire du nucléaire rend public un document estampillé "Ne pas diffuser en dehors d'EDF" qui montre que EDF avait de sérieux doutes sur les cuves des EPR au moins dès 2011

Patrig K
Technicien Génie climatique
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Mise à jour 19/4/2015 : EPR : les graves défauts avoués en avril 2015 étaient-ils connus avant la pose des cuves à Flamanville et Taishan ?

- L'Observatoire du nucléaire rend public un document estampillé "Ne pas diffuser en dehors d'EDF" qui montre que EDF avait de sérieux doutes sur les cuves des EPR au moins dès 2011

- La cuve a-t-elle été introduite dans le réacteur EPR de Flamanville en janvier 2014 (*) alors que ses défauts étaient connus d'EDF, Areva et de l'Autorité de sûreté nucléaire ?

- De même, les cuves des deux EPR de Taishan ont-elles été livrées en cachant aux Chinois la gravité des probables défauts de ces cuves ?

- Pourquoi l'information est-elle révélée publiquement aujourd'hui seulement ? Les dirigeants précédents de l'ASN, Areva et EDF ont-ils tenté d'enterrer la vérité ?

- Le document montre aussi que des erreurs ont été commises lors de la fabrication de couvercles de cuve pour de nombreux réacteurs du parc actuel

Ce n'est qu'en avril 2015 que l'état de la cuve du réacteur EPR en chantier à Flamanville a été révélée au grand jour (**) par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) alors que, comme le montre un document EDF rendu public aujourd'hui par l'Observatoire du nucléaire, la gravité de la situation était connue d'EDF, Areva et de l'ASN au moins depuis août 2011.

Estampillé "Ne pas diffuser en dehors d'EDF", daté du 2 août 2011, le document explique que "Lors de la fabrication du couvercle de la cuve de l'EPR de Flamanville 3, Areva NP a mis en évidence qu'une utilisation inappropriée de gabarits avait conduit à l'élimination d'une couche trop importante de beurrage au niveau des soudures des adaptateurs de couvercle de cuve. La réalisation de soudures sur une épaisseur de beurrage trop faible (…) est susceptible d'engendrer des défauts dans le métal de base".

Même s'il ne s'agit pas à ce moment là des mêmes défauts que ceux qui seront reconnus en avril 2015, comment croire que EDF, Areva et l'ASN ignoraient que les cuves des EPR présentaient possiblement, voire probablement, de graves défauts. De fait, des questions cruciales se posent :

- Pourquoi la cuve a-t-elle été tout de même introduite dans le réacteur de Flamanville, en janvier 2014 (*) ? Y a-t-il eu une volonté de masquer la gravité de la situation ?

- De même, les cuves des deux EPR de Taishan ont-elles été livrées en cachant aux Chinois la gravité des probables défauts de ces cuves ?

Il est aussi légitime de se demander si c'est à la suite des récents changements de dirigeants à la tête de l'Autorité de sûreté (départ de M. Lacoste en décembre 2012), d'Areva (départ de M. Oursel en octobre 2014) et d'EDF (départ de M. Proglio en octobre 2014 aussi) qu'il a finalement été décidé de révéler la vérité ?

En clair : les dirigeants précédents avaient-ils décidé de cacher la vérité (à l'opinion publique et aux industriels chinois), et de démultiplier de fait le risque d'accident nucléaire, afin de ne pas compromettre le peu de crédibilité que conservait encore l'industrie nucléaire française ?

On notera d'ailleurs que, dans sa communication du 7 avril 2015, l'ASN explique pudiquement qu'elle "a été informée par Areva" de la situation, mais sans dire quand et surtout sans dire que cela aurait dû être fait (ou a été fait) depuis plusieurs années.

La vérité la plus absolue doit être faite non seulement sur l'état réels des réacteurs nucléaires mais aussi sur le déroulement chronologique de cette affaire et les graves rétentions d'information qui ont eu lieu.

(*) http://www.areva.com/FR/actualites-10122/epr-de-flamanville-la-cuve-a-ete-introduite-dans-le-batiment-reacteur.html

(**) http://www.asn.fr/Informer/Actualites/EPR-de-Flamanville-anomalies-de-fabrication-de-la-cuve

Observatoire du nucléaire - http://www.observatoire-du-nucleaire.org  

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Redon : un mutilé, les fautes du ministère de l’intérieur et la justice qui enterre
Le 19 juin 2021, en Bretagne, lors d’une opération menée pour interdire une rave party, Alban, 22 ans, a eu la main arrachée par une grenade tirée par les gendarmes. Le 11 mars 2022, le parquet de Rennes a classé sans suite. Pourtant, l’enquête démontre non seulement la disproportion de la force mais les responsabilités de la préfecture et du ministère de l’intérieur. Mediapart a pu consulter des SMS et des appels aux pompiers, accablants, enterrés par le procureur de la République.
par Pascale Pascariello
Journal
La majorité se montre embarrassée
Après les révélations de Mediapart concernant le ministre Damien Abad, visé par deux accusations de viol qui ont fait l’objet d’un signalement à LREM le 16 mai, la majorité présidentielle peine à justifier sa nomination au gouvernement malgré cette alerte. La première ministre a assuré qu’elle n’était « pas au courant ».
par Marine Turchi
Journal
La haute-commissaire de l’ONU pour les droits humains en Chine pour une visite à hauts risques
Michelle Bachelet entame lundi 23 mai une mission officielle de six jours en Chine. Elle se rendra au Xinjiang, où Pékin est accusé de mener une politique de répression impitoyable envers les populations musulmanes. Les organisations de défense des droits humains s’inquiètent d’un déplacement trop encadré et de l’éventuelle instrumentalisation. 
par François Bougon
Journal — Europe
À Kharkiv, des habitants se sont réfugiés dans le métro et vivent sous terre
Dans le métro ou sous les bombardements, depuis trois mois, la deuxième ville d’Ukraine vit au rythme de la guerre et pense déjà à la reconstruction.
par Clara Marchaud

La sélection du Club

Billet de blog
Pap Ndiaye : la nouvelle histoire des migrations
En décembre dernier, en direct de Pessac, Pap Ndiaye a évoqué de façon magistrale la nouvelle histoire des migrations, estimant que la France n’est pas un bloc, mais faite de « variations ». On se grandit en les prenant en compte, disait-il, contrairement au projet des « marchands de haine ».
par YVES FAUCOUP
Billet de blog
L'extrême droite déchaînée contre Pap Ndiaye
Le violence des propos Pap Ndiaye, homme noir, annonce une campagne de criminalisation dangereuse, alors que les groupes et militants armés d'extrême droite multiplient les menaces et les crimes.
par albert herszkowicz
Billet de blog
La condition raciale made in USA
William Edward Burghardt Du Bois, alias WEB Du Bois, demeure soixante ans après sa mort l’une des figures afro-américaines majeures du combat pour l’émancipation. Magali Bessone et Matthieu Renault nous le font mieux connaître avec leur livre « WEB du Bois. Double conscience et condition raciale » aux Editions Amsterdam.
par Christophe PATILLON
Billet de blog
Attaques racistes : l'impossible défense de Pap Ndiaye
L'extrême droite et la droite extrême ont eu le réflexe pavlovien attendu après la nomination de M. Pap Ndiaye au gouvernement. La réponse de la Première ministre est loin d'être satisfaisante. Voici pourquoi.
par Jean-Claude Bourdin