Communiqué de presse: Association SANTE/SOUS-TRAITANCE

Le mardi 02 juillet 2013 se tiendra à 9 heures une audience publique au Tribunal des Affaires de Sécurité Sociale d’ORLEANS pour statuer sur l’éventuelle reconnaissance de la faute inexcusable de la société EDF dans le dossier de Monsieur Jean-François CLOIX, décédé le 25 avril 2009.

Celui-ci a travaillé de mai 1979 à avril 2009 pour la société EDF. Monsieur Jean-François CLOIX, d’une part et plus généralement les salariés intervenants en centrales nucléaires d’autre part, sont, dans le cadre de l’exécution de leurs fonctions exposés à des rayonnements ionisants à des doses pour lesquelles, on ne peut actuellement affirmer qu’elles ne soient pas nocives.

Monsieur Jean-François CLOIX a subi des contaminations internes, appelées irradiations internes ainsi que des irradiations externes.   

Il a été reconnu en maladie professionnelle, tableau 6 (rayonnements ionisants) le 02 février 2010 suite aux expositions subies en centrales nucléaires EDF.

La reconnaissance de Maladie Professionnelle a été effectuée pour le compte de son mari par Madame Laure AMIOT le 12 juillet 2009.  

Monsieur Jean-François CLOIX est décédé d’un CARCINOME PRIMITIF D’ORIGINE PULMONAIRE.

L’audience aura lieu : salle d’audience n°4 palais de justice 44, rue de la brotonnerie 45000 ORLEANS.

L’association santé/sous-traitance vous demande de venir nombreuses et nombreux ce jour pour venir soutenir Madame Laure AMIOT et ses enfants.

Ce dossier est le premier du genre et nous y attachons une importance plus que particulière.

Les doses admissibles, hier 50 millisieverts/an, aujourd’hui 20 millisieverts/an apportent leur lot de malade, souffrance chaque  jour qui passe.

L’association santé/sous-traitance exhorte les salariés, veuves, veufs, enfants à se mobiliser pour effectuer toutes les démarches  nécessaires aux reconnaissances des Maladies Professionnelles et agir en justice pour faire reconnaitre la faute inexcusable de l’employeur exposant ses salariés aux rayonnements ionisants qui nous le rappelons sont des cancérogènes puissants. L’association aide à la constitution des dossiers. Pour cela, nous sommes joignable au : 5-6, rue Henri DUNANT 76400 FECAMP et au 06.14.79.44.66.

Les contacts pour le dossier de Monsieur Jean-François CLOIX :

Madame Laure AMIOT , 06.82.75.57.46

Philippe BILLARD, association santé sous-traitance, 06.14.79.44.66

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

merci pour l'info . Après avoir vu en 1994 le Documentaire  Réalisé par Catherine pozzo di borgo en 1994: arrêt de tranche: "les trimardeurs du nucléaire" , j'étais anéantie et révoltée: pour augmenter les profits et éviter les responsabilités EDF sous-traite ;
les hommes sont utilisés ; ils ne sont pas protégés ; des catégories de sous-travailleurs, des damnés du nucléaire: (Gunther Walraf a témoigné dans un roman) 

Voir 52 minutes d'information

  • présentation du documentaire: EDF sous-traite plus de 80% des travaux de maintenance des 54 centrales de son parc nucléaireEDF sous-traite plus de 80% des travaux de maintenance des 54 centrales de son parc nucléaire. Environ 25 000 salariés d'entreprises extérieures participent à ces travaux d'entretien. Ils sont robinetiers, calorifugeurs, mécaniciens, électriciens, soudeurs et se déplacent de site en site tout au long de l'année. Certains voyagent avec leurs familles et vivent en caravane. D'autres se déplacent en "célibataires", rejoignant leur foyers toutes les deux ou trois semaines. .

http://www.myskreen.com/documentaire/decouverte/3287470-arret-de-tranche-ou-les-trimardeurs-du-nucleaire/