EPR /THT du Chefresne: Etat nucléaire & Policier !

Solidarité avec les anti EPR /THT du Chefresne (Manche)

Communiqué du 24 juin  2012 :

Des militant-e-s antinucléaires du Morbihan se sont rendus les 23/24 juin au Chefresne (50) en solidarité avec les habitants de la Manche qui luttent contre les chantiers inutiles et dangereux de nouveau réacteur nucléaire à Flamanville et de ligne THT vers la Mayenne. Ce WE des 23 et 24 juin se voulait un temps de réflexion et daction contre ces chantiers qui mettent en danger directement toutes les populations de louest de la France et indirectement la Planète. Lorsque les manifestant-e-s ont voulu se diriger vers le site dinstallation dun des pylônes THT, ils ont été accueillis par des tirs de gaz lacrymogène et, probablement, de grenades offensives, occasionnant 2 blessures sérieuses à des manifestants. Les morbihannais présents ont pu constater en Manche le déni du droit légitime à manifester une opposition déterminée à ces chantiers, avec de multiples contrôles didentité, fouilles de véhicules, humiliations, et une grande violence des forces de police contre les manifestants.

Nous dénonçons le parti pris de la Préfecture qui vise à faire passer les militants antinucléaires pour de dangereux individus organisés « en bande » afin de « lutter contre lordre établi » pour mieux justifier les interventions des forces de lordre :

"Quand on regarde les plaques d'immatriculation on voit que beaucoup de
voitures ne viennent pas de la région, ce qui laisse penser que les gens
viennent "dans le but de déstabiliser les forces de l'ordre et de lutter
peut-être pas contre la THT mais contre l'ordre établi" :
http://basse-normandie.france3.fr/info/les-anti-tht-retranches-dans-leur-camp-74645714.html

"Pour la préfecture, ce rassemblement «ne relève pas de la contestation
locale, mais s'affiche comme une volonté de manifester violemment en
bandes organisées»."
http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-THT-deux-militants-et-deux-gendarmes-blesses-dans-les-affrontements-a-Montabot-50-_39382-2090392------50502-aud_actu.Htm

Le nucléaire est un danger planétaire dont les effets sanitaires traversent frontières et océans. Ainsi, par définition, tout le monde étant concerné, tout opposant est donc à part entière un "local" face au péril nucléaire, fondé à s'exprimer et manifester...

Stop nucléaire 56 / Trawalch appelle tous les morbihannais et morbihannaises à exprimer leur indignation face à de tels propos et à manifester leur solidarité avec les populations de la Manche et de la Mayenne en lutte contre les chantiers EPR / THT en participant massivement aux prochaines manifestations.

Stop Nucléaire 56 / Trawalch

6 rue de la Tannerie - 56000 VANNES

Tél. 06 67 67 27 74 - Fax 02 97 40 31 12 -

stop-nucleaire56@laposte.net

http://www.stop-nucleaire56.org

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.