Nucléaire : aujourd'hui, le transport des matières nucléaires

Le transport de déchets nucléaires reconditionnés en France pour "enterrement de seconde classe" en Allemagne peut être l'occasion de s'interroger sur la question du transport des matières nucléaires, matières dont on sait qu'elles sont très dangereuses pour la santé humaine, animale et végétale, transport qui se révèle une activité finalement assez intense, si l'on en croit, entre autres, ce petit reportage radiophonique préparé et diffusé par la station "France Culture", qui fait oeuvre de "service public" et d'information du-dit "public", justement....

Le transport de déchets nucléaires reconditionnés en France pour "enterrement de seconde classe" en Allemagne peut être l'occasion de s'interroger sur la question du transport des matières nucléaires, matières dont on sait qu'elles sont très dangereuses pour la santé humaine, animale et végétale, transport qui se révèle une activité finalement assez intense, si l'on en croit, entre autres, ce petit reportage radiophonique préparé et diffusé par la station "France Culture", qui fait oeuvre de "service public" et d'information du-dit "public", justement....

Ecoutons donc :

 

logo.png

 

1000 tonnes de déchets nucléaires circulent chaque année, quasi quotidiennement, sur le territoire français, ou venant des autres pays européens, vers le centre de "retraitement" de la Hague....

 

...une politique du secret, qui fait dire à un militant anti-nucléaire "le nucléaire n'est pas compatible avec la démocratie"...

 

et s'il se passait ça :

 

semi remorque vachement ecrasé par un train de marchandise © Unknown

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour en savoir davantage, cliquer ici :

 

La Saga des transports contaminés

 

 

Plusieurs articles à lire sur ce site :

 

Blocage non violent des prochains convois de matières nucléaires

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.