Communiqué CEDRA / Nucléaire > ARNAUD, tu déconnes !

Communiqué du CEDRA

CEDRA CEDRA

Membre co-fondateur de 'Bure-Stop'

Membre co-fondateur de la 'Fédération Grand-Est STOP Déchets Nucléaires'

Membre du ‘Réseau sortir du nucléaire’

Membre de la CRIIRAD

 

Sacré Arnaud, t’as réussi ton buzz mais on n’est plus du temps des amusotes (1) et de ton « Ségolène Royal n’a qu’un seul défaut, c’est son compagnon » (2)

« Le nucléaire une filière d’avenir » viens-tu d’affirmer, te justifiant par cet argument : "une augmentation continue de la consommation des ménages et industrielle ». Sidérant :

 -       ton entourage ne t’a-t-il pas dit que nos voisins allemands, ceux que l’on cite si volontiers en exemple, se sont lancés depuis des années et avec efficacité d’une boulimie énergétique (comme nous) à une sobriété intelligente ?

-       ton entourage ne t’a-t-il pas dit que le peuple japonais, touché dans sa chair et ne voulant plus de cette industrie nucléaire ingérable, s’est lancé dans des économies énergétiques spectaculaires ?

-       ton entourage ne t’a-t-il pas rappelé que, voici peu et avant d’accéder à ton poste ministériel, toi-même en arrivait à cette analyse : « La priorité est donc la baisse de la consommation d’énergie en France »

 "Nous avons besoin d'énergie et pas trop chère", as-tu poursuivi ce dimanche.

Arnaud, il a été promis aux électeurs de France un CHANGEMENT, pas la poursuite de raisonnements archaïques. Le CHANGEMENT, c’est moins de consommation à confort de vie identique et des énergies basées sur deux critères essentiels : sûreté et propreté. Or, voici peu, n’écrivais-tu pas : « Poser la question du nucléaire, c’est aussi briser le tabou d’une énergie bon marché. Coût du risque, de la construction des centrales, de leur démantèlement, de la gestion des déchets doivent être pris en compte. Il faut donc hisser notre société par-dessus l’horizon du nucléaire et envisager la suite car le nucléaire est dépassable ».

Pas chère, l énergie nucléaire ? Depuis 1986 les Ukrainiens s’en mordent les doigts, depuis l’an dernier se sont les Japonais, et chaque semaine qui passe nous apporte son lot de révélations sur l’état réel des cocottes-minutes atomiques. Triste exploit économique !

 
 

« Le nucléaire une filière d’avenir » ? Si tel était le cas, le président Hollande engagerait-il la marche arrière ? Ainsi que ici, et  ? Mais il est un point sur lequel tu as vu juste, le nucléaire nous engage bien pour l’éternité. Comment accepter, et comprendre, que des politiques nous aient fourvoyés dans la panade nucléaire et continuent à le faire alors que s’accumulent des déchets-poisons que nul au monde ne sait solutionner, toi-même ayant dénoncé, à deux pas de Bure, l’abominable projet d’enfouissement à stopper d’urgence (2)

 

Arnaud, ta saillie fait le buzz, même à ton détriment d’ailleurs, mais la situation du pays et les millions de Français-es moins privilégiés que toi attendent autre chose.

 

(1)    langage vernaculaire du sud Champagne, poubelle nucléaire de la France

(2)    http://www.dico-citations.com/mots-cl%C3%A9s-citations/le-seul-probleme-de-segolene-royal-cest-mon-mari/

(3)    JHM/Journal de la Haute-Marne / C.A.   15.10.2006 > Arnaud Montebourg : "Il faudra trouver une autre solution que Bure"

"Ne plus subir > AGIR !"

Déchets nucléaires : ni en Champagne-Ardenne, ni en Lorraine, ni ailleurs... ne plus en produire et surtout ne pas les enfouir !

A signer en urgence, à faire circuler :

http://www.avaaz.org/fr/petition/Arret_definitif_du_nucleaire/?cUYzBbb

http://fukushima.over-blog.fr/article-la-piscine-4-de-fukushima-menace-les-terriens-109415172.html

 Invitation à participation -dont Arnaud- FESTIVAL de BONNET w-end 14 au 16 septembre

http://festivaldebonnet2012.noblogs.org/


CEDRA

BP 17 - 52101 SAINT DIZIER Cedex - FRANCE

Téléphone-répondeur-fax : (33) 03 25 04 91 41 /  06 66 959 777

cedra.org@orange.fr / www.burestop.eu - www.villesurterre.com - www.stopbure.com - facebook

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.