Nucléaire : quel âge ont les centrales françaises ? (la carte pour s'y retrouver)

Six centrales ont déjà dépassé les trente-cinq ans d'exploitation et l'exécutif va devoir se prononcer sur la prolongation de leur durée de vie.

http://www.francetvinfo.fr/societe/nucleaire/carte-nucleaire-quel-age-ont-les-centrales-francaises_1338145.html

"Nos centrales vieillissent. C'est la raison pour laquelle Ségolène Royal, ministre de l'Environnement et de l'Energie*, se déclare prête à augmenter de dix ans la durée de vie des centrales nucléaires, pour passer de 40 à 50 ans. Nous avons analysé les données recensées par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) concernant les 19 centrales réparties sur tout le territoire. Elles ont une ancienneté moyenne de 30,5 ans et quinze réacteurs (sur 58 au total) ont déjà dépassé les 35 ans."

cliquer sur le lien pour examiner la carte.

 

* Ouf, il était temps d'enlever le terme "écologie" de ce ministère pour ne garder que "environnement", pollué ou non, on s'en fout, et "énergie", fossiles de préférence, on s'en fout aussi....

 

Par ailleurs, on apprend que : "Le gouvernement s'apprête à supprimer de facto le principe pollueur-payeur ", ouf ! ! !

"Le poids des lobbies aurait conduit le gouvernement à déposer un amendement explosif sur le projet de loi biodiversité. Il permettrait aux industriels de ne rien payer en cas de préjudice écologique qu'ils auraient causé.

Le diable se cache souvent dans les détails. Et c’est un détail de taille, un détail énorme, qui se niche dans un amendement que le gouvernement vient de déposer ce mardi sur le projet de loi biodiversité, examiné en deuxième lecture et en commission à l’Assemblée nationale à partir de ce soir, 18 h. Un amendement qui serait à même de donner un «permis de polluer» aux industriels… aux frais du contribuable.

En clair, si un tel texte avait existé avant le procès intenté à Total suite à la marée noire de l’Erika en 1999, le groupe pétrolier aurait pu s’en prévaloir pour ne pas avoir à régler un centime au titre du préjudice écologique. Et donc, in fine, cela aurait été aux citoyens de régler la facture. Cela sera-t-il le cas désormais pour les prochaines marées noires, pollutions aux boues rouges, aux nitrates et autres joyeusetés? C’est en tout cas se qui se profile si cet amendement du gouvernement est adopté en l’état."

(...)

Article de Libé à lire en entier en cliquant ici !

C'est pour s'entraîner au TAFTA ?

...

Mais il faut bien se mettre à la place de François Hollande qui passe son temps dans des voyages accompagné de dizaines de chefs d'entreprises (et pas l'artisant qui travaille à côté de chez moi, non, Bernard Arnault, Bouygues et qu'on sort....) qu'est-ce que vous croyez qu'ils font pendant ces longues heures passées en sa compagnie ????!!!! ils le "lobbihize", lui cassent les pieds sans arrêt, font "ouin-ouin" pour obtenir qui des réductions de charges salariales, qui la mise au pilon du droit au travail, un autre pleure pour préserver l'optimisation fiscale, réclamant tous en choeur le maintien du fameux adage "les profits sont PRIVES, les pertes sont PUBLIQUES....), il faudrait donc lui proposer d'autres compagnons de voyage, je vous le donne Emile, et si le président voyageait avec des ouvriers et des employés ?! c'est pas une idée qu'elle est bonne ?! on peut d'avance mesurer toutes les avancées sociales qu'on pourrait en tirer...

....

on peut rêver....

....

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.