Blackboulés ?

Voilà ce que j'écrivais ici le 8 février 2015 suite à une bouillie de match (pourtant gagné) contre l'Ecosse.

Ce texte m'avait d'ailleurs valu une belle volée de bois vert de la part d'un abonné qui m'avait trouvé un peu "sévère" avec le sélectionneur national, c'est à dire ce bon vieux Philippe Saint-André autrement appelé PSA par souci de commodité (on dit aussi "Le Goret" mais c'est quand même pas très respectueux et c'est réservé aux 3ème mi-temps).

Je rappelle que c'est l'action de PSA en tant qu'entraîneur et sélectionneur que je fustige et non sa personne pour laquelle j'éprouve du respect et notamment pour sa carrière de joueur basée sur de grosses qualités de combativité et de volonté.

Cela étant dit, j'ai quand même le regret de constater que ce que je dénonçais dans ce billet du début d'année s'est confirmé tout au long de cette CM 2015.

On a été plus que moyens face aux Nations dites, sans vouloir être péjoratif, "mineures" et on s'est fait dérouiller de belle manière pas plus tard que dimanche dernier face à l'Irlande qui est une des Nations dites "majeures".

Parce qu'on peut bien se raconter ce qu'on veut, même en première période apparaissaient déjà les signes avant-coureurs du désastre de la seconde période.

C'est à dire, et je remprends ma litanie commençée depuis le début de l'ère PSA (déjà 4 ans, putain, ça fait long) :

- pertes du ballon à répétition dans les zones de combats du rugby moderne que sont les rucks par manque de présence et d'engagements des soutiens offensifs quand ce n'est pas carrément leur absence.

- en-avant à répétitions dès que le jeu se transforme et n'obéït plus à des schémas tactiques préétablis (la fameuse intelligence situationnelle chère à Pierre Villepreux) d'où cette pénible impression de "poules ayant trouvé un couteau" laissée par les joueurs de soutien dans leurs déplacements sur le terrain.

- Et notre fameuse mêlée, "la meilleure du monde" selon certains spécialistes autoproclamés !!! Peut-être mais alors c'était il y a longtemps parce que là elle est quand même bien moyenne et il en est de même pour notre touche avec le soi-disant stratège Chouly.

- quant à la créativité tant vantée autrefois des joueurs français, n'en parlons plus, elle est aux abonnés absents depuis un sacré petit bout de temps.

Sur ces points là, les Irlandais nous ont donné la leçon dimanche dernier et ce qui m'inquiète c'est que ce sont les Maîtres de ce jeu qu'on a gagné le droit de rencontrer ce soir en quart de finale suite à notre pantalonnade de dimanche dernier

Je vais m'arrêter là pour les critiques parce qu'on pourrait croire que je m'acharne pour piquer la place à PSA !!!

De toutes façons, c'est déjà fait et c'est Novès qui va s'y coller...

Ah si, y'a un truc positif quand même, c'est qu'on a une super condition physique mais bon, vu que c'est la même chose pour toutes les équipes, ça se voit pas bien sur le terrain !!!

Je voudrais pas avoir l'air rabat-joie mais la condition physique pour une CM, c'est juste le minimum syndical et que vous l'ayez obtenue en faisant des stages commandos ou en grimpant 4 fois de suite le Mont Blanc en footing avec tout le barda sur le dos, je m'en fous comme de mes premiers 50 tours de terrain et 300 abdos en suivant effectués lors de mon premier entraînement seniors suivant la coupure estivale (et les barbecues et verres de rosé l'agrémentant) il y a 40 ans de cela !!!

Bref, le plan de jeu de PSA ayant été inconsistant et sans suivi depuis 4 ans, j'en veux pour preuve le nombre incalculable de joueurs de charnière utilisés pour en revenir à nous sortir Michalak à l'ouverture (je ne parle pas du cas Trinh-Duc, ça m'énerve), nous n'avons que le résultat logique du désastre annonçé le 8 février 2015 par votre serviteur.

On peut se consoler en se disant que les Anglais ont fait encore moins biens que nous mais il y a une différence, c'est qu'eux, au moins, ont de l'espoir car Lancaster a quand même eu un plan de jeu clairement identifiable et il est d'ailleurs assez symptomatique de constater que c'est lorsqu'il a voulu en changer pour revenir à un jeu plus restrictif qu'il s'est planté.

De plus, leur équipe est jeune et aura certainement appris de ses erreurs donc gare à eux dès le prochain Tournoi...

Quant à nous, ben c'est la bouillie complète et un rugby en cendres sans idée directrice ni plan de jeu , comme "une poule qu'a trouvé un couteau", j'y reviens et nous n'avons même pas l'excuse d'une équipe jeune en devenir...

En plus, les même rumeurs circulent qu'à la fin de la CM 2011à l'époque Lièvremont, à savoir que ça serait les joueurs qui auraient repris l'entraînement en main, Saint-André se contentant de jouer les utilités mais, comme en 2011, Dusautoir a démenti donc on le croira sur parole... Ou pas...

De même, je ne voudrais pas accabler Dusautoir car c'est un joueur exemplaire mais je trouve que son capitanat, et cela depuis qu'il a été nommé à ce poste, est déséquilibré car un capitaine doit aussi savoir influer sur les choix de son entraîneur et ne doit pas s'arrêter à son action sur le terrain.

J'en parle en connaissance de cause vu que je l'ai souvent été, notamment en fin de carrière quand les jambes commençaient à se faire lourdes et qu'il fallait que je compense avec ce qui me restait de cerveau !!!

Alors certes, ce n'était pas au même niveau mais le rôle du capitaine reste le même, c'est le point d'union entre le staff d'entraîneurs et le groupe et il doit savoir influer sur les deux parties afin de présenter un résultat cohérent sur le terrain, ce résultat étant le fruit d'une alchimie parfois complexe entres contraintes techniques et le fameux "bien-vivre ensemble" qui permet à un groupe de se sublimer sur le terrain mais je vais m'arrêter là car il y faudrait un bouquin que d'autres ont de toutes façons déjà écrit, et bien mieux que moi !!!

Pour en revenir à Dusautoir, il est exemplaire sur le terrain mais je pense qu'il manque de cette "grande gueule" qui lui permettrait de peser sur certains choix du staff technique et de l'amener peut-être à reconsidérer certaines sélections ou plutôt, non-sélections...

Mais peut-être que c'est justement pour cette absence de "grande gueule" que les deux derniers sélectionneurs en date l'ont nommé capitaine, ce qui ne leur a de toutes façons pas porté chance vu que leurs ères respectives se terminent de la même manière, c'est à dire dans le bordel le plus complet même si l'équipe de France sauce Lièvremont a failli se payer les Blacks chez eux lors de la Finale de la CM 2011...

Je souhaite donc le plus grand plaisir à Guy Novès et à son staff parce que vu le chantier, va y avoir du boulot et il va avoir à faire avec l'incohérence de nos dirigeants de la FFR et de la ligue professionnelle qui ont toujours été infoutus de bâtir un championnat cohérent afin de favoriser quand même l'équipe de France que ce soit au moment du Tournoi des 6 Nations ou des Coupes du Monde.

Il est quand même aberrant de constater que nous sommes, à ma connaissance, le seul pays dont le championnat professionnel a eu lieu pendant la CM et aura également lieu pendant le Tournoi des 6 Nations (comme chaque année d'ailleurs) !!!

Et oui, le TOP 14 a commençé fin août, s'est interrompu pendant les phases de poule de la CM et a repris hier-soir toujours privés de ses meilleurs joueurs, cherchez donc l'erreur !!!

Et puis, il serait peut-être temps d'imposer des quotas (je sais, on n'aime pas trop le terme par ici) de joueurs français, notamment au niveau des avants et plus particulièrement de la 1ère ligne, aux dirigeants des clubs professionnels afin qu'on se remette à former des piliers de mêlée en nombre suffisant afin d'alimenter l'équipe de France...

Je sais bien que la mode est aux Sudafs et aux Géorgiens mais bon, merde à la fin, Nicolas Mas est en fin de carrière et on ne va pas rappeler Cholley et la Garuche parce que je crois quand même bien qu'ils auraient un peu de mal.

Novès va donc avoir la joie de passer de l'autre côté du manche, lui qui n'était quand même pas le dernier à se plaindre de ce système digne des Shadoks et cela à juste raison, car de quelque côté qu'on se place (les clubs ou l'équipe de France) c'est du perdant-perdant sauf pour des énormes écuries de type Toulon qui recrutent énormément dans l'hémisphère Sud des joueurs en fin de carrière, encore que pour Giteau...

Allez je vais m'arrêter là pour mon bilan de l'ère PSA et passer au match de ce soir contre les Blacks.

Qu'en dire sinon qu'on est loin d'être favoris vu que c'est "l'Irlande au cube" les fameux Blacks et qu'ils ont tout ce qui  nous manque, c'est à dire un plan de jeu plus qu'éprouvé où chacun sait ce qu'il a à faire sur les schémas préétablis comme lorsque le jeu s'emballe et qu'il n'y a jamais aucune faute de goût au niveau du jeu sans ballon des soutiens axiaux et/ou latéraux, que leur conquête, que ce soit la mêlée ou la touche, est plus qu'honorable pour ne pas dire quasi-parfaite, que l'équipe est plus qu'expérimentée et que certains joueurs prendront leur retraite internationale à la fin de la CM, donc y'a quand même un peu "pot au noir" en ce qui concerne l'avenir immédiat de notre équipe de France.

Cela étant dit, et là je me et nous rassure comme je peux, je vous refais le couplet de la Patrie en danger, de nos Latins de joueurs qui ne sont jamais aussi forts que lorsqu'ils ont le trouillomètre à zéro et la merde au cul, des Blacks qui n'ont quand même pas semblé tout maîtrisé face aux équipes dites "mineures" lors des matchs de poule (ils les ont étrillé quand même en jouant moyennement, ça fait quand même un peu peur quelque part) et qu'ils se méfient toujours de l'équipe de France (ça ne me rassure justement pas, j'aimerais mieux qu'ils nous prennent pour des brêles), etc, etc...

Vous connaissez tout ça et je vais donc arrêter là mais il reste vrai qu'un match n'est jamais joué d'avance et que, si la main ou plutôt tout le corps de Dieu veut bien nous aider, on a quand même une chance microscopique de les passer à la trappe.

Ce qui, de toutes façons, ne changera absolument rien au tableau désolant que je vous ai dépeint plus haut sinon, comme d'habitude, à "cacher la merde au chat" et que ça permettra à nos dignes dirigeants à gros pardessus (et gros ventre) de se planquer derrière cette victoire en trompe-l'oeil pour ne rien changer à un système favorisant le financier au détriment du sportif, système qui montre de plus en plus ses limites dès lors qu'on se frotte à ce qui se fait de meilleur au niveau international avec nos meilleurs joueurs nationaux vu que, contrairement à la Coupe d'Europe, il n'est pas question là d'aligner des joueurs d'autres nationalités sauf dans certains cas très particuliers.

Alors, tant qu'à faire j'en suis presque à souhaiter qu'on se prenne une énorme fessée déculottée afin que ça déclenche enfin l'électrochoc salutaire qui permettrait de se poser les bonnes questions (et surtout de trouver les bonnes réponses) et cela même si ça m'amuserait quand même énormément de voir l'ami Marc Tertre se parfumer les oeuvres complètes de BHL en cas de victoire de la France contre les Blacks et que ça me consolerait de l'avoir vu éviter celles d'Onfray !!!

Allez, bon match à tous et ALLEGRIA quand même !!!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.