En attendant France-Australie : bluff et vintage

Entrée après le dessert

 

France-Australie : Voilà une copieuse entrée avant le plat de résistance parfumé à la fougère, il est à craindre que les Bleuxv aient commencé par le dessert.

Bon la compo était prévisible, avec de grosses inquiétudes aux ailes tant ils sont faibles dans les airs et en défense, bel hommage à la modernité rugbystique que ces ailiers aussi monovalents que le lévrier Estève (Patrick, pas Alain). 

 

Pour la charnière c'est encore plus clair, deux taurillons plus occupés par le défi physique, la truffe au ras du sol, que par un jeu porté par un regard altier. Doussain n'a jamais été bon en bleu, Machenaud contre les Samoas est celui qui retardait le jeu quand l'office d'un 9 est à l'exact opposé, alors même qu'il était plus gavé de ballons qu'une oie à l'approche de Noël.

 

Devant, toujours pas de complémentarité en troisième ligne, là aussi les anciens  se souviennent que Fouroux avait inauguré - sans succès - une troisième ligne à trois 8 (et une première ligne à 3 pilars), à nouveau quel gage à la modernité ovale et triomphante des maîtres du XV...

 

Les occasions de se marrer seront sans doute plus nombreuses dans deux semaines (Nakaitaci rebondira-t-il sur Savea, Spedding remontera-t-il les ballons à reculons, combien de raffuts pour Atonio... ?).

 

Le XV de France : Spedding - Nakaitaci, Lamerat, Fofana, Vakatawa - (o) Doussain, (m) Machenaud - Gourdon, Picamoles, Ollivon - Maestri, Vahaamahina - Atonio, Guirado (cap), Baille.

 

Remplaçants : Chat, Chiocci, Slimani, Le Devedec, Chouly, Serin, Lopez, Fickou. 

 

 

Du côté Australien, ça sent l'embrouille, sans Moore, Foley, Folau et Hooper, après l'accroc écossais s'agit-il d'un coup de bluff, on n'est pas loin de le penser, car avec quelques changements anticipés aux postes clés (2, 10, 15), Cheika peut espérer renverser la vapeur en cas de danger pour son équipe.

 

 

Quoi qu'il en soit on souhaite une partie aussi serrée qu'un pub au moment de l'happy hour. On attend aussi avec impatience la rentrée de Mumm en seconde ligne pour voir enfin du rugby champagne...

 

 

Le XV de l'Australie :

Morahan - Naivalu, Kuridrani, Godwin, Speight - (o) Cooper, (m) Genia - Pocock, McMahon, Fardy - Simmons, Douglas - Alaalatoa, Latu, Slipper

Remplaçants : Stephen Moore, Scott Sio, Tom Robertson, Will Skelton, Dean Mumm, Lopeti Timani, Nick Phipps, Bernard Foley, Taqele Naiyaravoro

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.