Un sondage très politique sur lefigaro.fr

Le Figaro fait l'objet de mon courroux du samedi. J'ai découvert sur lefigaro.fr cet article : "Pour 56% des Français, Sarkozy a joué un rôle important dans la libération d'Ingrid Bétancourt" (voir doc joint où j'ai repris l'article in extenso).Et alors? Si Nicolas Sarkozy a pu jouer un rôle (ce qui reste à démontrer vraiment ; à nous journalistes de faire ce boulot !), où est la valeur ajoutée de faire réaliser un sondage avec une question pareille : "Pour chacun des acteurs suivants, diriez-vous qu'il a joué un rôle important ou pas important dans la libération d'Ingrid Bétancourt ?" Intégralité de l'enquête.

Le Figaro fait l'objet de mon courroux du samedi. J'ai découvert sur lefigaro.fr cet article : "Pour 56% des Français, Sarkozy a joué un rôle important dans la libération d'Ingrid Bétancourt" (voir doc joint où j'ai repris l'article in extenso).

Et alors? Si Nicolas Sarkozy a pu jouer un rôle (ce qui reste à démontrer vraiment ; à nous journalistes de faire ce boulot !), où est la valeur ajoutée de faire réaliser un sondage avec une question pareille : "Pour chacun des acteurs suivants, diriez-vous qu'il a joué un rôle important ou pas important dans la libération d'Ingrid Bétancourt ?" Intégralité de l'enquête.

En l'état actuel des infos que tous les médias délivrent, -infos encore partielles car toutes les enquêtes ne sont pas closes sur les conditions de cette libération-, comment les 1012 personnes interrogées ont pu répondre à cete question ? A moins d'être omniscient (ou être le président colombien ou dans les services secrets colombiens) personne ne peut répondre à cette question précisément. Certains ont donc estimé n'avoir pas la réponse puisqu'ils se sont rangés dans la catégorie NSP (=ne se prononce pas). N'est-ce pas inutile de poser une question pareille? On mesure une opinion alors qu'on sollicite une réponse à une question portant sur les arcanes très discrètes de la diplomatie. On est à mon sens à côté de la plaque.

 

Le Figaro, mais il n'est pas le seul malheureusement, continue de commander des sondages qui n'ont pas grand intérêt, hormis celui de remettre Nicolas Sarkozy au centre de la libération d'Ingrid Bétancourt. C'est de la politique, pas du journalisme... M. Dassault, propriétaire du journal, serait-il au service du président?

 

Enfin, ce ne sont pas 56% des Français qui pensent que le président a un rôle, mais 56% des personnes interrogées -combien de temps encore faudra-t-il le répéter ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.