Sauvons Alep de la destruction

Vendredi 8 avril en milieu d’après midi, il y avait déjà eu 20 barils de dynamite largués sur la ville par les hélicoptères de l’armée. Cette intensification de l’offensive contre Alep a poussé la population à lancer la campagne #SaveAleppo, afin de sauver la ville et ses habitants.

Protection civile et équipes de secours à Alep Protection civile et équipes de secours à Alep

Vendredi 8 avril en milieu d’après midi, il y avait déjà eu 20 barils de dynamite largués sur la ville par les hélicoptères de l’armée. Cette intensification de l’offensive contre Alep a poussé la population à lancer la campagne #SaveAleppo, afin de sauver la ville et ses habitants.

Depuis, ce sont plus de 40,000 personnes qui suivent la page Facebook de la campagne, campagne qui a un retentissement international avec de nombreux articles dans la presse, dont la BBC. La question qui se pose est donc : cela suffira t'il pour que l'on ouvre enfin les yeux  sur le caractère inacceptable de l'horreur quotidienne, sur la souffrance des populations, et sur les stratégies militaires du régime visant directement les population civile? Cela suffira t'il pour que l'on pousse enfin une résolution du conflit? Et également, cela suffira t'il pour que la vie des populations civiles remplacent les sujets liés au jihad international dans les médias, préoccupant certes mais sommes toutes marginal? L

Depuis la décision des États-Unis à l’été 2013 de ne pas intervenir militairement, c’est tout l’Occident qui se lave les mains de la situation dramatique de Syrie. Puisque les hommes politiques ont fait le choix de l’inaction, les médias ont cessé de s’intéresser au sujet. La dimension tragique de la crise syrienne a été reléguée aux faits divers. 

Vendeur de fruit devant un immeuble détruit Vendeur de fruit devant un immeuble détruit

Pourtant est-il simplement pensable qu’au XXIème siècle une ville comme Alep, deuxième plus grande ville du pays, et centre de commerce de la région pendant près de 5000 ans, puisse être bombardée au hasard, les populations chassées, et tout le patrimoine simplement détruit? Alep n'appartient pas à la Syrie, elle appartient au monde. En plus des tragédies individuelles, c'est un héritage historique irremplaçable qui est en train de partir en fumée.

 

Campagne #SaveAleppo Campagne #SaveAleppo

La crise syrienne est sans aucun doute le défi de notre génération. Mais fatigué d’une guerre qui n’en finit pas, et de plus en plus méfiant vis à vis de la montée du radicalisme et du terrorisme, l’opinion internationale détourne le regard. Pourtant 95% des victimes du conflit sont des civils. Les barils de dynamite sont largués à très haute altitude par les hélicoptères de l’armée, et n’ont aucune précision. 

Le centre média de la ville d'Alep a mis en ligne une vidéo qui tente de faire ressentir l'angoisse quotidienne due aux barils. La peur est permanente quand la mort vient du ciel et frappe au hasard. https://www.facebook.com/photo.php?v=754009354623980&set=vb.709506605740922&type=2&theater

 

La bataille pour Alep est devenue cruciale pour le régime. Si celui-ci la perd, il risque de perdre le contrôle de toute la partie nord du territoire. Il a donc intensifié son offensive militaire. Mais la ville d’Alep risque malheureusement d’être détruite avant que cette bataille n’ait un vainqueur.

Caricature du village de Kafranbel montrant Assad détruisant la citadelle de Alep Caricature du village de Kafranbel montrant Assad détruisant la citadelle de Alep

 

Lieu de haute culture, et haut-lieu du patrimoine Syrien et de l’Humanité. Un des bâtiments emblématique de la ville est bien sur la très célèbre citadelle d’Alep, perchée sur sa colline au centre de la ville, trône la citadelle construite au XIIIème siècle et récemment endommagée par des tirs d'artillerie. La vieille ville d'Alep abrite également les vieux souks couverts plus grand marché couvert du monde, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1986. Ceux-ci ont déjà été en grande partie détruits par les incendies.

Les souks de Alep avant la guerre Les souks de Alep avant la guerre

 

Syria latest: ancient souk burns as fighting rages in Aleppo © The Telegraph
 

La campagne internationale #SaveAleppo va peut être contribuer à changer cette situation intolérable. Elle a déjà réussi le tour de force d’attirer l’attention et de faire le tour du monde.

 

 

Il reste encore de nombreux trésors architecturaux et archéologiques à Alep. Malheureusement, ceux-ci disparaitront très prochainement si les combats continuent comme ces dernières semaines. C'est bien le sens de cette mobilisation.


 Article rédigé par Armand Hurault

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.