Il faut sens critique et raison garder

Il y a déjà plus de 5 000 000 d'habitants de la France qui sont conscients que les cocktails de pesticides nuisent à leur santé. Pour aller plus loin, il faut les mobiliser ce qui suppose de disposer d'outils de communications divers. Il est clair que la mise en commun des outils imaginés par des militantes et militpeuvent aidertsans pour auant qu'ilkesde ba

Il est clair que la mise en commun des outils imaginés par des militantes et militants disposant plus  ou moins de temps dans toute la France peut constituer une aide précieuse.

C'est le but de ce moyen d'échanges-ci à l'exclusion de tout propos sur le fond qu'il serait bien de pouvoir exprimer avec modestie et non-égocentriquement pour étaler sa science  sur un autre support plus souple et moi critiquable que Facebook, tel Médiapart.

Vous êtes les bienvenus

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.