LE TEMPS (2)

En reprenant ma feuille d'hier , je m'aperçois que j'ai été trop "théorique", trop "généraliste". Parce que j'aime bien tenir les idées en ordre, pour m'y retrouver : on vit et apprend tant de choses, que c'est facilement caverne d'Ali Baba...

Le temps, pour nous, c'est l'année .Plus facile à repérer qiand on vit dans les régions "tempérées", parce que les saisons y sont marquées. On apprend ensuite que ce n'est pas le Soleil qui tourne autour de la Terre, mais la Terre qui tourne autour du Soleil...et, aussi, sur elle-même, mais pas "synchro". Le grand tour nous prend environ 365"jours" 1/4 . Alors, on rajoute un jour tous les 4 ans...mais ça ne tombe toujours pas juste...SI, à l'échelle d'une vie d'homme ( revoilà cette échelle dont j'avais déjà parlé, autrement). Et une année, c'est long...alors ,on l'a partagée selon les révolutions de notre satellite, la Lune. Mais là encore, ça ne veut pas "tomber juste". La Lune fait le tour de notre Terre en "à peu près" 28 jours . Ou, plutôt, la rotation de la Terre a une vitesse telle que la Lune se retrouve à peu près à la même position, par rapport à la Terre et au Soleil chaque 28 jours. Mais alors, une année, ça fait un pet plus de treize lunaisons ...et quend les hommes ont ccommencé à "dénombrer", ils n'ont pas aimé le 13 , qui "ne tombe pas juste", lui non plus :c'est un de ces satanés "nombres premiers". Alors que douze, c'est la merveille :divisible par 2,3,4.... Alors, on a fait douze "mois" de 30 jours ; pas 28 , ce qui "ne tombe pas juste" avec la Lune...Ni avec le Soleil :12X30, ça ne fait que 360...il nous manque "un peu plus de cinq jours". On a donc fabriqué des mois inégaux, et des années "bissextiles"... Voilà pour les temps "longs à l'échelle humaine".

Lers temps "courts", maintenant. Nous sommes capables de discerner, à peu près, le dixième de seconde, et d'y réagir. pas au-delà...Mais, je l'ai déjà dit, c'est bien long, au regard des temps "atomiques" ...et bien court, ,à celui d'une journée...On a donc petfectionné notre belle invention de la douzaine. Soixante, c'est divisible par 2,3,4,5 ! Alors , "sysrème sexagésimal" ,de la seconde (battement de coeur), à la minute, puis à l'heure (là, on "redescend " à 2X12, "rythme nycthéméral" , qui, lui non plus, ne tombe pas juste...).

Nous qui aimons tant les "comptes exacts"...le temps nous joue de sales "tours", non?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.