les causes et les raisons

Tout ce qui survient dans notrer monde provient d'un nombre incalculable de causes, particulières ou générales, petites ou grandes, universelles ou locales, éphémères ou durables. Ces causes innombrables s'entrecroisent, ici s'annulant, là s'amplifiant, là encore se déviant les unes les autres.

Tout ce qui survient dans notrer monde provient d'un nombre incalculable de causes, particulières ou générales, petites ou grandes, universelles ou locales, éphémères ou durables. Ces causes innombrables s'entrecroisent, ici s'annulant, là s'amplifiant, là encore se déviant les unes les autres.

Nous pouvons découvrir, formuler ces causes en "lois". Jamais complètement, jamais exactement ; mais en progressant ,lentement ou par bonds. Nous ne saurons jamais tout, parce que le dessin des causes et des effets dans le temps ne cesse de continuer à se tracer.

Nous ne pouvons voir, entendre, toucher, goûter, sentir, ressentir que de là et quand nous sommes. Mais notre pensée peut s'évader de l'ici et maintenant.Elle peut "aller voir d'ailleurs" dans d'autres espaces que celui où nous nous trouvons, et dans d'autres temps que notre présent .

Notre pensée découvre des causes, anticipe des effets. Mais, aussi, elle peut choisir, ne pas subir cet ici et maintenant qui change sans cesse . Elle peut souhaiter ou craindre, vouloir ou refuser,, projeter ou laisser faire. Et cette dynamique humaine est si complexe, si changeante, si innovante, qu'elle semble n'obéir à aucune loi, parce qu'elle évolue plus ou moins à son gré dans l'univers des causes et- des effets.

L'univers est rationnel, dans ses formes et leur évolution. Et nous pouvons dévouvrir des faits et des causes. Nous pouvons les "comprendre", dans un effort pour imaginer ou constater leurs entrecroisements.Et nous pouvons agir, avec des mobiles qui sont ceux de la vie, et d'autres qui nous sont propres, et si complexes dans leur enchevêtrement qu'ils semblent pouvoir défier le monde dans ses causes et ses effets.

L'Univers est rationnel. Nous, nous sommes  raisonnables, ou pas. Parties, moments,aspects de l'Univers, nous soommes soumis à la rationalité des causes et des effets, des lois, Mais nous pouvons parfois paraître les défier, parce que nous sommes pourvus d'une pensée qui peut les connaître,  ;et d'une affectivité qui "désire", "veut", et donc , tout en leur étant soumise, parvient parfois à les utiliser à ses propres fins. L'Univers est rationnel. mais il n'est, ni "fou", ni "raisonnable," sauf dans son petit coin d'humanité.

Et l'Univeres est dialectique . Il tend, dans son ensemble, vers une "indifférenciation", une uniformité immuable ;et, en même temps, il engendre une diversité et une complexité croissantes,et dynamique, ici ou là . Il va vers un équilibre inertte , et crée des déséquilibres locaux et provisoires, sans cesse et diversement "rattrapés" .

Tout cela, notre langage le dit fort mal. Le mot "cause" signifie ,pour nous, et intervention d'une loi universelle ; et, en même tezmps, attaque ou défense d'une idée, d'une action, d'un projet, au nom d'un espoir ou d"un idéal. Le mot "raison" donne, à la fois, "rationnel", soumis à un ordre immuable ; et "raisonnable", capable de décider, juger, résister, projeter.

Le langage, c'est l'outil de la pensée. La pensée est, à la fois, rationnelle et irrationnelle...cette pensée, qui ne se met en marche qu'à partir d'un "mobile", d'un "intérêt", d'un espoir ou d'une crainte. Mais, aussi, qui esr capable de "s'évader", de sortir d'elle-même pour s'observer comme du dehors, de découvrir et formuler ses propres lois, et pas seulement celles de l'Univers.

Je le répète, le monde est rationnel, mais il n'est pas raisonnable. Nous, nous pouvons être, et l'un, et l'autre, et leurs contraires...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.