Fils sur mediapart

L'étude des "fils" serait certainement très révélatrice. Je n'ai plus les moyens de l'entreprendre avec les outils qui sont les miens. Aussi, ce qui suit n'est qu'une série de remarques :

1/les sujets mobilisateurs : j'ai trouvé les sujets ples plus fréquents et les fils les plus longs à propos de religions, d'opinions politiques, d'expressions personnelles (réaction à un évènement ; suites d'une aventure personnelle ; exposé de cas, dont celui propre des rédacteurs-trices ). A reopos, aussi, d'évènements "défrayant la chronique" (actuellement, Depardieu).Les relations entrte blogueurs ("trollisme") mobilisent aussi beaucoup

2/ les blogueurs attirants : des pseudos ou des noms attirent, quel que soit le sujet . cela semble tenir, soit à un talent particulier d'expression, soit à un "nez" qui fait flairer les sujuets mobilisateurs ; soit à une "popularité" déjà existante, soità une combinaison des trois.

3/une grande vatiété des commentaires : et dans les styles, et dans la longueur, et dans le rapport au blog commenté, la plus grande diversité est présente

4/ une tendance à suivre le chemin des écoliers : le sujet du blog commenté, les commentaires précédents, sont souvent abandonnés pour des pêtits dialogues entre commentateurs, pour des diversions, pour des "ça me fait penser à" dont le lien avec le reste est si personnel qu'il échappe au tiers lecteur.

Tout cela est vivant, gtouillant, passionnant. Bien sûr, un chercheur y trouverait son miel : vocabulaire employé, formes syntaxiques, fréquence des formes nominales, verbales, relations aux formes médiatiques orales (radio, TV),ou écrites , etc.,. du seul point de vue linguistique. Pour moi, "retiré des voitures", j'y plonge chaque jour avec délices dans le bain humain...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.