L'économie est-elle une science?

Pour ce que je puis en savoir :

-on rassemble, sous le nom de "sciences", des activités humaines très dissemblables par les domaines ou aspects du réel étudiés, par les démarches, par les exigences épistémologiques, par les capacités explicatives et /ou prédictrices.

-les scinces "expérimentales" opèrent chacune une "réduction" particulière, intellectuelle et matérielle, de leur "objet". Elles imaginent et élaborent des "dispositifs"susceptibles de réduire ou d'exclure de façon délibérée l'influence de certains facteurs désignés sur leur objet d'étude. Elles sont capables de formuler des "lois", que les dispositifs expérimentaux peuvent "falsifier" ou laisser plausibles.

- les sciences économiques ne peuvent devenir expérimentales, parce qu'il est impossible d'imaginer un dispositif éliminant ou contrôlant tous les facteurs humains non économiques. Par exemple, les sc.économiques ne peuvent prévoir des évènements qui modifieront à coup sûr l'économie, tels que changements politiques, épidémies, catastrophes, guerres ; pas davantage que calculer leurs conséquences.

-les sciences économiques ne peuvent qu'être "d'observation", et "historiques", comme toutes les disciplines qui s'attachent aux activités humaines. Elles peuvent décrire des aspects du présent, essayer de reconstituer le passé, conjecturer des liens entre passé et présent . Mais elles ne peuvent prédire les effets de telle ou telle intervention individuelle ou groupale sur les activités économiques.

-comme toutes les sciences historiques, les sc.économiques peuvent et doivent s'appuyer sur d'autre disciplines, pour rendre plus fiables et plus précises leurs reconstitutions historiques, ou leurs descriptions du présent . En particulier, des techniques mathématiques peuvent être utilisées par les sc.économiques, à condition de pouvoir accréditer la pertinence de leur emploi.

-les sciences économiques se proposent d'étudier les productions, les consommations et usages, les échanges de biens et de services. Elles ne peuvent limiter leurs investigations aux phénomènes "monétaires" primaires ou dérivés, sous peine de ne pouvoir fournir aucune donnée fiable.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.